Temps et pessimisme

Après la pluie, le beau temps?

Rare ces derniers temps... Et çà râle partout. On finit par ne plus oser demander si quelqu'un va bien car la réponse semble coller au temps qu'il fait dehors. S'il fait beau c'est tout sourire, les habits colorés et s'il pleut, les sourires se défont, les habits noircissent et les gens sont moroses. Mais à quoi bon? Doit-on se complaire à la tristesse par mauvais temps? Il est vrai que la luminosité joue un rôle pour le bien-être et le manque provoque des méfaits tels que la dépression ou des envies suicidaires.

Cependant, est-on obligé de s'habiller de manière plus sombre et moins colorée s'il pleut? Bien sûr que non, c'est une question de goût et d'envie. Il en est peut-être pas de même pour le bonheur et  sourire mais, on peut tendre vers ces derniers et tout faire pour éloigner le négatif de notre vie surtout si le temps n'aide en rien.

Choisissez des parapluies de couleur, repeignez les murs de votre maison aux couleurs de l'arc-en-ciel s'il le faut, écoutez de la musique, faites vous plaisir. Plaisantez sur le mauvais temps aussi, chantez même au risque d'être ridicule dans la rue sinon siffler. Apportez de la joie dans votre vie et repoussez au maximum la morosité qui s'installe.

Et comme le dit si bien le chanteur Lilian Renaud, "tout ira mieux demain" lui qui reconnait la chance d'avoir une région verdoyante malgré tout, malgré le temps alors que d'autres connaissent le désert et la sécheresse et rêvent de pluie.

Alors, positivons !!


Laetitia Gand

écrivain, chroniqueuse littéraire, rédactrice freelance laetitia.gand422@orange.fr http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/ http://laetitiagand.simplesite.com/434673763 http://leslecturesdelaeti.eklablog.com/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits