Surconsommation, gaspillage, déchets : Qu'est-ce que le vrac ? Pourquoi et comment acheter en vrac?

A l'ère d'une société de surconsommation, des supers, hyper-marchés et autres centre commerciaux, on peut se dire qu'il est trop difficile de changer ce mode de fonctionnement, que c'est ainsi et qu'il faut vivre avec son temps. Il est important de considérer une première chose : s'alimenter c'est d'abord choisir comment s'alimenter. C'est ici que le vrac fait son apparition parmi toutes les autres possibilités.

     Qu'est-ce que le vrac ? 

Le vrac provient du néerlandais "Wrac" et signifie produits/marchandises non emballés. Ce phénomène consiste donc à acheter les aliments ou produits dont on a besoin dans des épiceries spécialisés qui propose ce système.

L'enjeu est bien sûr principalement écologique, avec l'envie de consommer de façon éco-responsable. Ce système permet une forte réduction des déchets ménagers quotidien et nous permet d'acheter les aliments dans la quantité que nous souhaitons donc lutte parallèlement contre la surconsommation. Cette lutte peut bien sûr se faire en achetant en supermarché classique mais ceci est plus complexe surtout lors d'achats pour une seule personne (certains produits vendus au minimum par deux).


   Comment se mettre au vrac?

Commencer à acheter en vrac n'est, pour l'instant, pas encore chose facile. Les réseaux d'épiceries spécialisées ne sont pas encore assez étendus, certaines personnes devront donc faire de nombreux kilomètres avant d'en trouver ce qui peut-être décourageant. Cependant, c'est en utilisant de plus en plus ces épiceries qu'elles pourront s'étendre.

       Que faut-il faire avant d'aller pour la première fois acheter en épicerie vrac?            Tout d'abord, on regarde dans ses placards les aliments que l'on a tendance a acheter quotidiennement et qui serait disponibles en épiceries vrac (tous les produits secs tels que les féculents, les légumes secs, les biscuits mais aussi les produits ménagers et autres).                                                                                                                                Deuxièmement, il faut penser aux contenants dans lesquels nous allons stocker la nourriture. Le mieux est d'investir dans des bocaux en verre, on en trouve soit en épiceries vrac soit dans de grandes enseignes (très peu cher chez le géant suédois par exemple). Il est également intéressant d'acheter de petits sacs en tissus (en épiceries vrac ou sur internet) afin de ne pas avoir à emmener tous ses bocaux lorsqu'il faut aller faire les courses et par conséquent avoir un sac bien trop lourd.                                      Enfin, il n'y a plus qu'à se renseigner sur les différents magasins en vrac existants près de chez nous (ou le seul si on a moins de chance) et choisir celui nous paraissant le plus intéressant (gamme de produits proposés, prix...).

Toutefois, il ne faut pas voir cette nouvelle façon d'acheter comme un changement radical. En effet, on peut simplement commencer par acheter nos féculents et légumes secs là-bas puis faire le reste de ses achats où l'on en a l'habitude. On se rend alors vite compte qu'acheter en vrac nous permet de contrôler nos achats, autant au niveau éthique qu'au niveau économique.

















Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits