Si 100 humains vivaient sur Terre...

Sommes-nous conscient d'être des privilégiés ?

D'après la vidéo ci-dessus, on apprend que :

  • 11% de la population mondiale naît en Europe,
  • 86% de la population mondiale est alphabétisée (sait lire et écrire),
  • 16% de la population mondiale est agnostique ou athée,
  • 44% de la population mondiale est connectée à Internet,
  • 75% de la population mondiale possède un téléphone,
  • et seulement 7% de la population mondiale est allée à l'Université / enseignement supérieur. 


Une probabilité faible d'être privilégié sur Terre

Pour chaque humain (homme ou femme) qui naît au hasard dans le monde, la probabilité pour qu'il naisse en Europe, et qu'il sache lire et écrire, et qui a accès à Internet, et qu'il possède un téléphone, et qu'il soit allé à l'Université est de 0,0022 environ, c'est-à-dire seulement une chance sur 458.

Il est plus probable d'avoir moins de chance...

La probabilité de naître femme dans un pays sous-développé, être analphabète, et soumise à des traditions religieuses est de 0,00882, c'est-à-dire une chance sur 113.

Naître en tant que femme, sans instruction, et subissant des inégalités sociales souvent profondes, est 4 fois plus probable que naître dans des pays occidentaux, démocratiques et paritaires (et où on peut suivre des études supérieures), pays dans lesquels on ne manque de rien ou presque.


Prendre conscience de cette réalité change complètement notre point de vue.


Philip Tchelovek

Blogueur scientifique. Présent sur Skõp depuis le 19/03/2016. Articles sous copyright, mais vous pouvez partager les URL librement.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits