Roscella Bay, quand les jeunes rochelais mettent en avant la culture urbaine

La médiation culturelle locale n'est pas chose simple. C'est pour ça qu'il faut le souligner lorsque cela est bien réalisée. C'est le cas de Roscella Bay, un collectif formé de jeunes rochelais qui s'est lancé à corps perdu dans le monde impitoyable de l'événementiel, en 2014.

Leur dernier rendez-vous a eu lieu en septembre dernier, dans le magnifique cadre de la friche industrielle du Gabut près du port, concentré autour de la musique électro mais aussi de l'art urbain. Le Roscella Bay Festival 2015 a rassemblé de nombreux artistes, aussi bien des locaux, comme le DJ Arôme ou le groupe What's The Funk, ou des artistes d'autres horizons (nationaux et internationaux) comme le DJ lyonnais Kosme. De jour comme de nuit, ce festival d'un week-end fut un véritable succès puisqu'il affichait complet à tous les coups.

Organisation irréprochable, festival "éco-responsable" avec une infrastructure en matériaux recyclés et des toilettes sèches, un public bien présent, les petits rochelais du Roscella Bay ont réussi leur pari et vont réitérer l'expérience très prochainement.

Leur initiative est donc à soutenir activement. Et, bonne nouvelle, l'occasion se présente d'ici quelques jours, avec un nouvel événement : la Roscella Nuit, une journée d'expositions gratuites au Musée Maritime de La Rochelle, suivie d'une soirée au même endroit, toujours très électro avec au programme Dan Shake, Mad Rey et Kraft. De quoi ravir les amateurs de techno et d'électro. L'événement a lieu le 5 mars, un nouveau rendez-vous de culture urbaine à ne pas louper.

Roscella Bay est LE collectif à suivre sur La Rochelle. À vos agendas !

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits