Regarde bien ta Rolex, c'est l'heure de la révolte!

"Pour en finir avec une survie de plus en plus insupportable, il s'agit maintenant de refaire un monde sans le monde des affaires, de reprendre le pouvoir sur nos conditions d'existence et construire ensemble par une démocratie directe à taille humaine avec des mandataires révocables, l'autogestion généralisée de la vie par tous et partout..."

J'écris comme le poulpe expulse ses encres à la face de ses agresseurs. C'est une écriture de combat. Pas de salon. Je n'ai pas d'histoire à vous raconter. Pas d'intrigue que cette vie intrigante qu'il faut décrypter.

X personnes marchant dans le sens du refus. A la place de la Nation, toute les manif's poussent le rocher avec Sisyphe... Les mêmes slogans, les mêmes désirs, depuis des siècles. Des siècles épuisants à revendiquer sans cesse. Des siècles qui épuisent les populations dont le nombre des soumis s'aggrave, pressions après pressions, persuadé que c'est l'ordre des choses, que l'on n'y peut rien, FATALITAS épousant TINA, les crâne soudés par la propagande des puissants. Ces tyrans le savent bien, ils ont l'or et le temps de leur côté. Ils seront les maîtres du monde, c'est certain... Ils n'ont aucun doute.

je suis de toutes les oppositions. Le marécage où s'ébrouent les politiciens me soulève le cœur ! Ce sont des ennemis. Je n'ai aucun ami au parti "socialiste" ! Et n'en ai jamais eu. J'ai toujours été incompatible. Toute l'histoire de ce parti est une genouflexions ! Mitterrand compris.

Voilà donc l'essentielle question, éminemment politique, la seule qui vaille d'être posée : est-ce qu'une humanité, même immature comme la nôtre, inculte et lâche, peut continuer à évoluer sans s'interroger sur son esclavage atavique ?

Il est bien temps d'y réfléchir car la véritable volonté de ces dominateurs n'est déjà plus l'ilotisme, mais l'euthanasie. Ils rêvent du paradis sur terre, mais sans cette populace loto/P.M.U., alcoolique, ignorante et stupide, geignant sur son sort, la tête baissée ! La robotique arrive pépère sur ses jambes de fer, virant cet humain si pénible, à qui il faudrait encore parler, non mais ! Une fois les 99 % génocidés, plus de couche d'ozone et suffisamment de pétrole pour les Jets des maîtres. Oh qu'il arrive enfin ce temps béni où la Terre sera un immense Rotary club, la Méditerranée une piscine et l'arctique un congélateur pour l'apéro ! Pendant que les androïdes, jamais fatigués, toujours contents, immortels, produiront les besoins de ces messieurs/dames. Tandis que nous pourrirons dans la fosse commune de l'Histoire.

Et pendant ce temps-là, la populace bien programmée, enfin "seulement" 40%, plébiscite l'horrible Walls ! Le processus est bien engagé, d'ailleurs la cerise sur le bandeau, ce serait que nous nous égorgions, entre frères et sœurs, entre esclaves... Elle est pas belle la manipulation ?... Ceux qui n'ont plus rien du tout contre ceux qui n'auront plus rien... Retour aux jeux du cirque, le pouce en bas. Tristes militants-gladiateurs du parti "socialiste" ! (je parle des encartés lobotomisés, sans autre réflexion que celles de leurs maîtres.)

Qu'est-ce que vous attendez encore ? Le temps politique ? Quel temps ! Encore un manif' ? Cela devient bouffon. Vous voulez poireauter encore longtemps, jusqu'à cette mort programmée ?... Je n'ai plus de minutes pour eux ! Ma fille, mes amis n'ont plus une journée à leur accorder. Les centaines de milliers d'ouvriers jetés à la misère non plus ! Capito ? Les dialogues sont interrompus. Que dis-je dialogue ! Que de longs monologues ! Ils n'ont jamais écouté quoi que ce fut, sauf quand ils eurent chaud aux miches...

Alors nous allons leur tisonner le fion à tous ces nuisibles de la vie ! Regarde bien ta Rolex, c'est l'heure de la révolte ! N'écoute plus tes chefs, ami ! Tes syndicats, tes partis te freinent. Il veulent le ou du pouvoir, évidement cela implique les compromis.

Toi, tu ne veux pas le pouvoir, tu veux la justice et l'égalité et la liberté. Pour la fraternité, on comptera plus tard les vrais frères et sœurs...

N'écoute plus tes chefs ! A chaque fois que nous avons gagné contre les forces obscures de l'argent, c'est lorsque, sans étendards, spontanément nous avons conquis la rue et bloqué les productions de richesse. Alors il est grand temps ! GREVE GENERALE ILLIMITEE ! Paralysie de tous les grands axes routiers, de toutes les frontières, de tous les aéroports, de toutes les gares ! Organisons l'entr'aide ! Décrochons la Fraternité souillée des frontons ! Redonnons-lui vie ! En période extrême, il faut extrêmement partager ! Redonnons à la F'rance ses lumières qui ont quelquefois illuminé le monde ! Chassons cette honte que nous avons d'elle aujourd'hui représentée par des traîtres à l'humanité !

Alors bougeons-nous notre cul amaigri les esclaves, sinon, nous allons disparaître..

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits