Quelle mouche a piqué Youtube ?

Lancée il y a déjà trois ans aux Etats-Unis, Youtube se lance à la conquête du marché européen avec sa version payante "Youtube Premium". Annoncée le jeudi 9 mai dernier, sur le blog officiel de Google, l’abonnement sera mensuel à partir de 99 centimes par mois avec une période d’essai gratuite de 14 jours. Selon les déclarations de Google, seulement une cinquantaine de chaînes seraient concernés.

Actuellement seuls deux programmes français sont proposés :

- Groom, série comique en 10 épisodes réalisée par le Studio Bagel.

- Les Emmerdeurs, série comique réalisée par Golden Moustache.

Google n'a pas oublié de préciser que ce lancement ne serait qu'un début et marque le commencement d'une vaste phase de monétisation sur l'ensemble de leur plateforme.

Changement de stratégie curieux pour Google qui s'est construit autour d'une modèle basé sur la gratuité. Il a su s'imposer pendant des années sur de nombreux marchés payants en forçant et accélérant la baisse des prix. Ce qui n'a jamais financièrement pénalisé ce géant de l'Internet au point lui permettre de dépasser la barre des 100 milliards de dollars de revenus annuels. Optant pour l’abonnement payant aux vidéos, YouTube compte dynamiser ses utilisateurs. La plate-forme comptabilise actuellement plus de 1 milliard de visiteurs par mois. 

Ce changement de politique semble être inspiré par l’essor que connait la plateforme de streaming "Netflix" en tant que leader mondial du streaming vidéo avec 117,6 millions d'abonnés payants. Google a-t-il raison d'imiter le mode de fonctionnement de Netflix dans un contexte dans lequel les GAFAM se lancent dans le streaming en ligne à l'instar de la nouvelle plateforme lancée par Amazon ? L'avenir nous le dira. 

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits