Quand d'autres projets remontent à la surface...

L'humanité a des besoins que l'on peut classer suivant la pyramide de maslow.

Parmi les premiers il y a l'énergie et l'accès à l'eau. Vient aussi la nécessité d'assurer sa subsistance alimentaire par les procédés les plus vertueux, sans dégrader son environnement.

Si une population veut se sédentariser, elle doit se constituer un milieu acceptable, intégré à sa climatologie, géologie etc.

Dans certaines zones du globe, l'humain et le monde animal ont a se confronter à des conditions difficiles. C'est entre-autres le cas des déserts. Songeant à cela j'ai pensé à ce qui pourrait être fait.

Le Sahara, à titre d'exemple, s'est étendu de 600 000 M² en 50 ans, plus que le territoire métropolitain français pour vous donner une idée de la surface...

Autant de terres cultivables en sommeil.

D'un autre côté le monde a puisé années après années dans les stocks de sables de rivières et des mers pour bâtir alors que ce gisement minéral se constitue un peu comme les énergies fossiles sur une échelle de temps long, très long.

Les déserts eux sont négligés car l'érosion par le vent a rendu les grains trop lisses pour des usages industriels. Alors j'ai imaginé une solution qui permet de transformer avec l'aide du soleil ce sable, de lui donner une valeur et de financer ainsi son retrait de terres agricoles, de permettre aux populations locales de trouver le moyen de financer une économie locale, rurale et industrielle.

J'avais "pondu" une vidéo (que j'ai mis en illustration de ce billet) qu'un visiteur a trouvé hier. Comme par ailleurs, mon autre domaine d'activité dans le développement durable, énergie verte et stockage de l'énergie sans polluants ou métaux lourds, ces deux activités vont de concert pour pérenniser l'implantation d'une population au plus près de ses racines.

C'est là que l'on s'aperçoit de la richesse du numérique en tant que "bibliothèque" virtuelle, média, support d'échanges.

Tout cela pour dire que la patience est une force, à force de semer, même des idées, quand elles sont bonnes, un jour ou l'autre, ça germe.

Sur cette page chacun publie suivant ses goûts, désirs, ambitions. Je suis là depuis peu de temps mais j'aimerais bien que ce socle de diffusion devienne un peu mon journal intime, moins froid qu'un blog, moins institutionnel qu'une base de donnée scientifique ou seuls des spécialistes peuvent ou veulent bien se rendre.

Et ainsi partager avec vous une aventure parmi tant d'autres.

A bientôt j'espère pour ce qui pourrait même, pourquoi pas, devenir une histoire collective.

Jean-marc Doniat

Concepteur indépendant dans le domaine du Développement Durable, énergie verte, mobilité durable etc. De Tours (37) France

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits