Qu’est-ce que la Préhistoire ?

La Préhistoire est une gigantesque période qui pose une multitude de questions fascinantes. Tout d’abord, il est délicat de lui donner un début. Cette période commence avec l’apparition de l’Homme. Mais elle varie suivant les critères utilisés pour définir l’Homme. Ces critères sont par exemple anthropologiques, philosophiques, culturels, ou bien encore phylogénétiques. La phylogénétique se base sur les degrés de parenté entre les espèces.

On date l’apparition du genre Homo a environ 2,8 millions d'années. Deux espèces émergent ensuite l’Homo rudolfensis, vers 2,4 millions d’années et Homo habilis, vers 2,5 millions d’années. l’Homo rudolfensis et l’Homo habilis ont coexisté en Afrique de l’Est. La locomotion bipède est une de leurs caractéristiques. On pense aussi qu’ils fabriquent des outils. Du reste, les Australopithèques avant eux, qui ont vécu de 4,2 millions d'années environ jusqu’à 2 millions d’années, dont l’Homo rudolfensis et l’Homo habilis sont issus, avaient une locomotion bipède partielle. On a longtemps estimé par ailleurs, que les plus anciennes industries lithiques étaient exclusivement produites par le genre Homo et par des Paranthropus, une forme d’Australopithèques.

Toutefois, en 2015, la découverte d'un site d'industrie lithique daté de 3.3 millions d’années, à Lomekwi au Kenya, a remise en cause cette conception. Les Australopithèques fabriquaient des outils. Le genre Homo n’a donc pas le monopole de la fabrication d’outils.

On peut alors faire débuter la Préhistoire soit à environ à 2,8 millions d’années ou 4,2 millions d’années si l’on considère que l’Homme est représenté uniquement par le genre Homo ou bien que l’Homme est représenté aussi par le genre Australopithecus.

Parlons un peu de la chronologie de la Préhistoire à présent. Elle a été instituée au XIXe siècle par Carl von Linné, naturaliste suédois, et Buffon, naturaliste également, qui ont fait reculer la date de l’origine de la vie sur Terre.

Christian Jürgensen Thomsen en 1820, crée la classification des « trois âges ». En fonction des matériaux utilisés pour la fabrication des outils, cette classification est composée de l’Âge de la pierre, l’Âge du bronze et l’Âge du fer. Aujourd’hui, on préfère parler de paléolithique ou néolithique à la place de l’Âge de la pierre.

Au sens strict, la Préhistoire est composée du Paléolithique, de l’Épipaléolithique, et du Mésolithique. Les populations en question tiraient leur subsistance de la prédation. C’est-à-dire qu’ils se comportaient comme des prédateurs. Les pêcheurs, les chasseurs-cueilleurs, les collecteurs, ne maîtrisaient pas les ressources naturelles mais s’en emparaient au gré des opportunités par exemple.

En comparaison, la Protohistoire est liée aux populations dont le mode de subsistance était produit. Les populations sédentaires d’éleveurs, d’agriculteurs, exploitaient des ressources qu’ils géraient. La Protohistoire est composée du Néolithique, du Chalcolithique, de l'Âge du bronze et de l’Âge du fer. Les caractéristiques marquantes de la Protohistoire sont entre autres, la modification de l’habitat, l’apparition d’une monnaie, une économie complexe, une socialisation avancée, ou des échanges commerciaux dignes de ce nom.


HAYDEN STAPNER

J'aime écrire. J'aime, plus que de raison.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits