Psychologie - La modalité haptique

Le sens haptique est plus communément appelé sens du toucher. Cependant, pour les spécialistes de la question, le toucher n'existe que pour recevoir une information perceptive. Le sens haptique, ou modalité perceptive haptique, est un toucher actif. C'est l'exploration manuelle, mais on peut aussi parler de toucher actif avec les pieds ou encore la bouche.

Pour certains auteurs, la modalité haptique prend aussi en compte les sensations à l'intérieur du corps.

Comment fonctionne la modalité haptique ?

Concrètement, la modalité haptique nous permet de percevoir des objets par le toucher, sans utiliser la vision ou encore l'ouïe. C'est elle qui nous permet de retrouver nos clés au fond de notre poche ou au fond de notre sac sans avoir à tout sortir.

Lederman et Klatsky, en 1986, ont proposé des "stratégies exploratoires" : enveloppement, suivi de contours, soulèvement, ... Nous les utilisons pour identifier des objets haptiquement. Chaque stratégie exploratoire permet d'identifier une caractéristique de l'objet. Par exemple, le soulèvement permet de connaître le poids d'un objet.

Nous ne devons pas apprendre ces stratégies : nous en connaissons certaines depuis la petite enfance, d'autres sont apparues un peu plus tard, mais de manière non consciente et assez naturelle.

Modalité haptique et déficience visuelle

En l'absence de vision, les autres sens prennent le relais pour faire percevoir à la personne le monde qui l'entoure. La modalité haptique jouera un rôle important dans cette perception : elle permettra notamment de détecter la forme et l'orientation des objets.

Le toucher actif permet aux déficients visuels d'utiliser le langage écrit pour pouvoir communiquer, notamment grâce à l'alphabet braille. L'alphabet braille est un alphabet composé de points en relief agencés de manière différente pour chaque lettre. De plus en plus de dispositifs existent - qu'ils utilisent la modalité auditive ou haptique - pour permettre aux déficients visuels de communiquer par écrit, notamment sur internet.

Les déficients visuels sont-ils meilleurs que les voyants pour identifier haptiquement les objets ? 

- Souvent, on observe de meilleures performances chez les déficients visuels, même si ce n'est pas toujours le cas. Il existe aussi un certain nombre de disparités entre les personnes déficientes visuelles, cela dépend de l'âge où elles ont perdu la vue (notamment avant ou après l'âge de 3 ans environ) et du temps de vie passé sans voir. Exemple : un déficient visuel de 20 ans n'ayant jamais vu (20 ans sans voir) sera plus performant qu'un déficient visuel de 50 ans ayant perdu la vue à l'âge de 15 ans (35 ans sans voir).

Ce phénomène s'appelle la plasticité cérébrale. Les zones non utilisées dans le cerveau - ici les aires visuelles - sont partiellement réutilisées pour d'autres fonctions assez proches. Ce phénomène existe tout au long de la vie mais est particulièrement prégnant lors des trois premières années de vie.

Pour aller plus loin...

Hatwell, Y., Gentaz, E. et Streri, A. (2000). Toucher pour connaître. Presses Universitaires de France

Lederman, S. J., & Klatzky, R. L. (1993). Extracting object properties through haptic exploration. Acta psychologica, 84(1), 29-40.

Estamini

Quelques mots par-ci, quelques mots par-là... Mes lectures, mes humeurs, mes pensées, mes connaissances.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits