Prime de Noël 2016

Marisol Touraine, Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, a annoncé la reconduction de la prime de Noël instaurée par le gouvernement Jospin en 1998 pour les plus démunis. Quelques 2.5 millions de français sont concernés par cette mesure, soit les bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active ou de l'Allocation Solidarité Spécifique.

La prime, variable en fonction de la composition du foyer (152 euros pour une personne seule, 320 euros pour un couple avec deux enfants, plus une majoration de 60.98 euros par personne à charge supplémentaire...), sera versée cette semaine sans aucune démarche à effectuer pour les bénéficiaires, ceux-ci se trouvant déjà dans la base de la CAF. Le montant de la prime n'a pas augmenté cette année mais la ministre rappelle que le RSA a été revalorisé de 2 % en septembre.

Cette prime favorisant les bénéficiaires de minima sociaux n'en finit plus d'être décriée par certains et divisent les français. Certains pensent qu'elle encourage l'assistanat, tandis que d'autres, qui vivent dans la misère chaque jour, sont soulagés de pouvoir offrir à leurs enfants et famille un repas et un cadeau à Noël. Les nombreux messages sur les réseaux sociaux témoignent de cette division en cette période pourtant propice à la gratitude et à la générosité, des sentiments qui semblent disparaître au fur et à mesure de l'avancée du chômage, de la crise et du développement d'internet.


Sérina

Auteur d'ebook et blogueuse, j'adore lire, écrire et suis curieuse de tout !

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits