Premiers pas...

Pas vraiment simple de faire ses premiers pas sur cette plateforme. Tout est assez long, mais me voici, avec sans doute un tas de choses à apprendre...

Ma question philo du jour : sommes-nous méchamment atteints de la maladie des pays dits riches ? Je me le demande parce qu'à l'aube de cette nouvelle grève qu'on nous monte en mayonnaise alors que le homard qui va avec n'est même pas prévu, je me dis que nous exigeons beaucoup et nous ne proposons rien.

Le monde a changé quand les frontières ont bougé, quand certaines ont disparu, mais nous continuons à nous voir comme au temps qui aujourd'hui fait l'Histoire. Peut-être avons-nous été chanceux jusque-là et que le monde d'aujourd'hui n'a plus les moyens de nos exigences. Déjà les ressources naturelles ne peuvent pas se renouveler dans un monde fini, mais en plus, ce monde, il nous faut le partager, et nous sommes de plus en plus nombreux. Alors, forcément la part qui nous revient doit nettement diminuer. C'est valable pour tout, à tous les niveaux. Ou bien faut-il continuer à exploiter, tuer, déplacer, ceux à qui on vole les ressources ?

Qui est donc ce Macron qui stigmatise notre haine et notre rancoeur ? Sur l'échelle d'une entreprise, il est le petit chef du service, le type pris entre le marteau du personnel et l'enclume de la hiérarchie. La France n'est plus une société indépendante. Elle n'est qu'un maillon d'un système. La France est une entreprise qui fait partie d'une holding nommée Europe. D'ailleurs l'Europe est elle aussi une branche d'une holding mondiale. Tout cela nous dépasse forcément. S'en prendre au garde-chiourme, est-ce utile, nécessaire ? Le peuple est si prévisible... Plus il s'abime dans la colère, plus il s'éloigne de l'essentiel, plus il devient dépendant... Or, si seulement ce peuple prenait conscience de son rôle réel. Il est le pilier, la base de tout. Agir en conscience, user de bon sens, jouer collectif, et la tête tombe... Mais on en est loin, très, très loin...

Iza de Gisse

auteure et chercheuse de vérité

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits