Petit bonhomme

Petit bonhomme ton cœur se teinte de gris

Quand résonne les bruits et que t’étreint la nuit

Je pense à ta tristesse

J’entrevois ta détresse

Et je reste sans voix, je ne peux rien effacer tu vois !

Petit bonhomme les larmes perlent à tes yeux

En songeant au passé ce qui t’en reste de mieux

Je vois des signes de résilience

J’imagine ta souffrance

C’est bien contre nature, un père trop tôt parti

Tu voudrais tant que perdure le souvenir de lui

Mais dans ta jolie figure se reflète peu à peu l’oubli

Le pire sans conteste reste de grandir sans lui

Petit bonhomme parfois je n’ai pas les mots

Juste mon amour de maman en placébo

Je ne détiens pas toute les vérités

Tu devras t’en forger

Moi J’adore que tu existes

Mon rôle est d’accompagner tes pistes

Car la vie t’appelle petite hirondelle

Regarde devant, n’y sois pas rebelle

Malgré les vents contraires

Tout ce qui parfois nous exaspère

Ose mener ton bateau

A travers les mers subtiles du vrai, du faux

Que l’amour, le pardon, la joie accompagnent tes voyages

Qu’ils te mènent à t’ancrer sur ton propre rivage

L’apothéose de ton passage

Pense à aller léger pour goûter à la vraie liberté

Il n’existe d’autre fatalité tu sais

Que celles des chaînes que l’on se met

Pleine d’amour je te regarderai

Vivre pleinement ce dont tu rêvais

sabine kremper

"En chacun de nous existe un immense potentiel créatif, le langage de l'âme " sa manière de s'exprimer ne dépend que de ce que nous osons ou des expériences vécues alors j'ai décidé de garder l'émerveillement de l'enfance, quand tout était neuf, beau, magique. Je suis conteuse, poète, peintre, et animatrice dans le secteur de l'enfance et je m'investis dans ma petite association "le Pas Sage" qui défend cette idée

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits