Olafur Eliasson à Versailles : un jeu sur la perception

L'artiste qui exposera cet été à Versailles est Olafur Eliasson. Il travaille sur la lumière, les reflets, et proposera dans le château des œuvres posées ici ou là, à découvrir par hasard...

Olafur Eliasson à Versailles : un jeu sur la perception

Olafur Eliasson est un artiste danois mais ses parents sont islandais. Il succédera à Anish Kapoor dans cette tâche annuelle d'animation du palais de Versailles (Yvelines), de juin à novembre. Jusque là, il était plus connu à l'étranger, notamment aux Etats-Unis où il a installé en 2008 une immense cascade sur un des ponts de la ville : New York City Waterfalls.

Il joue surtout sur la lumière, l'eau, les reflets et donc la perception. Il utilise la technique, des machines. Le spectateur lui-même joue un rôle dans ses créations. Dans les œuvres précédents, on trouve un arc-en-ciel créé grâce à la diffraction de la lumière dans un jet d'eau, une image inversée à travers une mince fente (Camera obscura, Paris, 2002), des rivières teintées de fuoréscine. des kaléidoscopes.

Olafur Eliasson à Versailles : un jeu sur la perception
Une des photos signées Olafur Eliasson utilisées pour annoncer sa présence à Versailles. Elle a été publiée dans ce sens-là : l'artiste joue sur la perception.

Rien n'a filtré des créations d'Olafur Eliasson pour Versailles. On sait seulement que vous ne verrez peut-être pas toutes ses œuvres, certaines étant volontairement cachées ou plutôt si légères qu'elles pourraient passer inaperçues. Ce qui sera inratable, c'est la cascade prévue sur le Grand Canal.

Olafur a un site internet. 

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits