Nous sommes tous mannequins

La séduction sans frontières

De nos jours, chacun peut mettre ses atouts en valeur, et transformer de nombreux critères esthétiques autrefois considérés comme rédhibitoires, en armes de séduction massives. Les mentalités progressent, et des secteurs comme la mode et le mannequinat, ouvrent les bras à des profils variés, intégrant ainsi la diversité de notre société. Femmes girondes, personnes handicapées, séniors, ou encore transgenre, aujourd'hui les personnes qui peuplent notre quotidien sont les principales ambassadrices du charme et de la séduction.

Les rondeurs, des atouts séduction

Aujourd'hui, la femmes ronde s'affiche fièrement, et la mode grande taille fait preuve d'une réelle sophistication. Les ambassadrices XL défilent sur les podiums, séduisant à tours de bras avec des courbes pleines, vivantes et charnelles. La gironde chanteuse du groupe Gossip, Beth Ditto, assume totalement ses formes, et incarne la démocratisation de la haute couture XL, au travers de défilés récurrents pour Jean-Paul Gautier et en arborant régulièrement des vêtements de créateurs. Si le charme des mannequins féminins filiformes quasiment évanescents agit encore, les jeunes femmes rondes apportent aussi leur aura de sensualité particulière, véhiculant des promesses de plaisirs non censurés.

Faire de son handicap, une différence charmante

La différence est aujourd'hui un vecteur de séduction à part entière. Une dose d'acceptation de soi, mêlée à une pincée de mise en valeur, et le handicap se mue en un signe particulier au charme unique. Pour renforcer l'attrait du Docteur House, l'acteur Hugh Laurie cultive la démarche claudicante du personnage. Le fabuleux photographe de mode Lionel Cattirolo à également repéré ce créneau de beauté, et utilise son savoir-faire pour monter une exposition photos consacrée au charme ébouriffant qui émane de huit femmes handicapées, entrées avec aisance dans la peau de tops modèles, exposition sponsorisée par l'APF, l'Association des Paralysés de France, Le jeune styliste Chris Ambraisse, créateur des collections A&K Classics, participe à l'avènement actuel du handicap fashion, avec ses lignes de vêtements qui mixent finitions soignées et praticité optimale.

La patine du temps, un charme inimitable

A tout sénior, tout honneur. Aujourd'hui, la tendance est plus que jamais au street style version troisième âge, et même quatrième âge. De nombreuses et prestigieuses maisons de haute couture et de cosmétique, notamment Marc Jacobs ou Saint Laurent, mettent en avant des égéries au charme parcheminé unique, comme Jessica Lange ou Charlotte Rampling , pour promouvoir leurs onguents et leurs vêtements. C'est dans ce domaine, pourtant autrefois très tabou, que les normes clivantes volent en éclat le plus nettement. La marque Céline fait par exemple appel à Miss Johan Didion, une romancière fashionista de 80 printemps, et la maison Saint Laurent fait défiler la peintre et musicienne Johni Mitchel, une prépubère de 71 ans, pour vanter leurs collections 2015 respectives. Simultanément, de l'autre côté de l'Atlantique, monsieur Ari Seth Cohen, photographe de mode New-yorkais, consacre un blog entier au chic des grands-parents de la Grosse Pomme .

Le charme troublant de l'androgynie et du trans genre

De nos jours, la communauté LGBT affiche également sans complexes son charme spécifique, sous l'égidede représentants plus séduisants que jamais. La tendance, lançée par Amanda Lear puis par Kate Moss, belles au charme éternellement trouble, est désormais solidement installée dans l'inconscient collectif. La belle Conchita Wurst, gagnante du concours de l'Eurovision, est venue nous troubler avec un mélange subtil de voix aux aigus puissants, de silhouette féminine et de virilité pileuse; La belle est aujourd'hui mannequin pour la maison Jean-Paul Gauthier. De nombreux défilés de mode parisiens ont également placé Lea T, originellement baptisée Leandro Cerezo, sur le piédestal du mannequin vedette. La belle est aujourd'hui ambassadrice de la très célèbre marque de cosmétique Redken.

Plus que jamais, se sont désormais les personnes que l'on croise au quotidien, dans la vie de tous les jours, qui véhiculent l'essence même de la séduction et de la beauté. Les réseaux sociaux et les plateformes vidéos renforcent cette tendance, en permettant à chacun de se mettre en valeur sur la nouvelle place publique virtuelle et numérique. Alors, dans ce monde ou les frontières élitistes de la beauté et de la séduction ont été abolies, boostons notre capital charme en assumant toutes nos différences comme nos conformismes variés, et allons à la rencontre des autres tels que nous sommes. Aujourd'hui, de simples promenades ou bien quelques translations de curseur mettent les rencontres magiques et épanouissantes à la portée de tous.


Boris Adelski

Parisien éternel, rédacteur web, auteur, banquier moderne travaillant pour des agences en ligne, passionné d’écriture, de littérature traditionnelle française et de polars américains. Auteur du roman noir : "Le Petit Prince du Val, genèse d'un tueur, paru chez Edilivre et disponible sur Edilivre.com, très prochainement sur Fnac.com, Amazon, Chapitre.com et les librairies partenaires. Boris Adelski a un pied bien ancré dans la vie quotidienne, et le cerveau dans les mots. Il est également blogueur et propose sur le Bad Blog Club, des découvertes de quartiers parisiens, des critiques littéraires, et des articles décrivant l'actualité sous un angle décalé. Ses jeux de mots truculents ne sont pas sans rappeler le style Stéphane de Groodt. Blog : www.badblogclub.com

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits