Naïveté.

Toi, homme de ma vie,

Mon être à part, 

Qui prend part, 

A ma folie.


Parfois la seule chose,

Qui me fait envie,

Oui la seule chose,

Qui me donne le tournis.


Parfois le démon, 

De mes nuits agitées

Qui me fait mourir de fatigue,

A force de trop penser. 


Toutes mes pensées te sont dédiées,

Si tu oses me quitter,

Je n'ose l'imaginer,

Comment t'oublier ?

Mims

No matter, you will never know me.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits