Mythologie grecque : les nymphes

Les nymphes émanent de la mythologie grecque. Une nymphe est une divinité féminine qui provient de la Grèce Antique. Elle est généralement représentée sous l’aspect d’une jeune fille nue qui personnifie la fécondité et la grâce, chacune dans un domaine particulier de la nature. Elles sont caractérisées par la jeunesse et la beauté. On les associe régulièrement aux satyres qui sont des créatures de la mythologie grecque. Les nymphes sont bienfaisantes et aiment guérir les humains qu’elles inspirent. Elles sont de simples mortelles mais qui vivent plusieurs milliers d’années. Elles sont amoureuses des dieux et de leur liaison naissent les demi-dieux.

Ils existent de nombreux types de nymphes. Les épigées sont les nymphes terrestres. Elles protègent chacune leur domaine. Les Hespérides sont les filles d’Atlas et d’Hespéris. Elles défendent les couchants. Ce sont les gardiennes des pommes d’or qu’a reçu Héra lors de son mariage avec Zeus. Ce cadeau lui vient de Gaia. C’est Héraclès qui a apporté ces pommes avec l’aide d’Atlas sur l’ordre d’Héra.

Les Oréades préservent les montagnes. Elles sont les filles des hautes montagnes (Ouréa) elles-mêmes filles de Gaia. Elles entretiennent une certaine complicité avec les Néphélées qui appartiennent au groupe des Hydriades (nymphes des eaux). Les Néphélées sont les nymphes des nuages et c’est en frôlant les sommets des montagnes qu’elles ont rencontré les Oréades. Toujours dans la communauté des épigées, les Napées sont les nymphes des Vallons. Elles sont également proche des Oréadès mais on ne les confond pas puisque les Napées sont plus gracieuses et plus douces que les Oréades. C’est en parti grâce aux Napées qu’a lieu l’éclosion des bourgeons. Les Alséides, quant à elles, sont les nymphes des sous-bois. Il y a également les Dryads, nymphes des arbres, les Hamadryades, nymphes liées aux arbres, les Limoniades, nymphes des fleurs, les Auloniades, nymphes des bosquets, les Corycides ou Antriades, nymphes des grottes, les Méliades, nymphes des frênes, les Epimilides ou Mélides, nymphes des pommiers et encore, les Hyléorees, nymphes des sapins.

Maintenant, nous nous intéressons aux Hydriades, les nymphes des eaux. Les nymphes Océanides sont les plus nombreuses. Elles sont les filles d’Océan et de Téthys. Zeus leur a donné l’ordre de veiller sur les océans. Elles reçoivent l’aide régulière d’Apollon. Parmi ces nymphes, nous retrouvons des divinités bien connu telles que Métis, l’épouse de Zeus, Pléioné, l’épouse d’Atlas ou encore Doris, la mère des Néréides. Les Néréides ont pour père Nérée, le dieu de la mer. Elles sont mi-poissons, mi-femmes. Les Néréides ont pour rôle de protéger la navigation et les marins. Elles vivent dans la mer Méditerranée et se déplacent sur des dauphins et des tritons. Les nymphes Limnades ont pour but de sauvegarder les lacs. Mais elles ont d’autres capacités comme lire l’âme des hommes ou encore prendre l’apparence d’un être disparu. Il y a également les Naiades, nymphes des sources et des eaux vives, les Psamides, nymphes des sables, les Haliades, nymphes des mers, des plages et des côtes rocheuses, les Héléades, nymphes des marais et des marécages, les Potamides, nymphes des fleuves et des rivières et les Crénées, nymphes des fontaines.

Tout de suite, nous étudions le dernier groupe de nymphes. Les Célestes qui sont là pour servir les Dieux. Il y a les Ouranies qui ont pour mission de seconder Uranie (une muse) dans ce qu’elle entreprend mais nous ne savons pas grand-chose sur ces nymphes. Il y a également les Pléiades. Elles ont toutes épousées des Dieux sauf Mérope qui épouse Sisyphe. Elle en a honte et c’est pour cela qu’elle est moins visible dans la constellation qui les unit. C’est la fameuse pléiade perdue. La cause de leur mort est confuse puisqu’il y a plusieurs points de vue. Pour certains, c’est la chute de leur père Atlas qui a été condamné à supporter le monde. Pour d’autres c’est la mort de leur frère ainsi que celle de leurs sœurs qui les font mourir de chagrin. Egalement, le chasseur Orion les poursuivait depuis cinq ans. Zeus a transformé les pléiades en colombes puis en étoiles.

Les Hyades sont très proches d’elles. Ce sont les nymphes de la pluie qui ont endossé le rôle de nourrice pour Zeus à Dodone. Il s’agit d’un sanctuaire oraculaire dédié à Zeus et à la déesse-mère, Dioné (une Océanides). Il est situé en Epire sur les pentes du mont Tomaros au sud du lac Pamvotida. D’après Hérodote (un historien grec, souvent considéré comme étant le premier), c’est le plus vieil oracle grec remontant au deuxième millénaire avant Jésus-Christ.

Les Hyades avaient un frère qui selon les versions a été mordu par un serpent, heurté par un sanglier ou encore déchiré par une lionne en Libye. Il deviendra la constellation du Verseau et ses sœurs vont tellement pleurer son départ que les Dieux (ou Zeus selon le mythe) les transforme en étoiles et les place dans la constellation du Taureau. Les Pléiades sont à proximité dans la constellation.

Il y a aussi les Héliades qui sont les filles d’Hélios (le Soleil) et les sœurs de Phaéton. Un jour ce dernier a demandé la permission de conduire le char du soleil. Hélios lui a accordé mais Phaéton ne l’a pas conduit correctement et dès que les chevaux sont montés trop haut, le char du soleil brulait l’Olympe avant de descendre trop bas et de brûler les récoltes et les champs. Zeus énervé a donc décidé de foudroyer le char qui est tombé dans la mer. Hélios le reprit le lendemain mais Phaéton est tombé dans la plaine du Pô. Il est décédé et ses sœurs l’ont tellement pleuré qu’elles ont été transformées en peupliers. L’Olympe correspond au Mont Olympe qui est la plus haute montagne de la Grèce où se réunissaient les dieux Grecs pour discuter et se divertir. Quant à la Plaine du Pô, il s’agit d’une région naturelle située dans l’Italie du nord.

Maintenant nous allons nous intéresser à la nymphe suivante. Les Lampades (aussi appelées Avernales sont des nymphes souterraines des Enfers. Elles tiennent leur nom du lac Averne qui se situe dans l’Italie du sud près de Naples car on pensait qu’on pouvait entrer par le lac dans le monde des Enfers. Il y a également les nymphes Thyades qui forment le cortège de Dionysos (dieu de la vigne et du vin). Elles sont de simples mortelles. Les muses quant à elles sont les guides de toutes les expressions et les inspirations artistiques mais comme pour les Alcyonides nous ne savons pas grand chose. Maintenant nous en venons aux dernières nymphes. Zeus a demandé aux nymphes de Nysa de s’occuper du bébé qu’était alors Dionysos qui venait de naître de la cuisse de son père. En effet, Zeus était marié avec Héra mais il additionnait les aventures et avait séduit Sémélé sous sa forme humaine. Héra, jalouse, s’était alors déguisée en Béroé, la nourrice de Sémélé et lui avait conseillé de demander à Zeus de se montrer sous toute sa puissance. C’est ce que fit Sémélé. Zeus accepta et tout brûla. Zeus a tout de même eu le temps de sortir Dionysos, le fils qu’elle portait dans son ventre, et de le placer dans sa cuisse afin de le sauver. Lorsque les Nymphes de Nysa sont décédées, Zeus, afin de les remercier pour leur aide, les a placées parmi les étoiles. C’est de cet épisode que vient l’expression « sortir de la cuisse de Jupiter ».

Marjorie Bridel

Je m'appelle Marjorie et je suis âgée de 22 ans. J'ai commencé la lecture et l'écriture très jeune. Mon premier roman a été publié en 2012. Depuis novembre 2019, je suis correspondante de presse locale pour le Dauphiné Libéré.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits