Mon Auto analyse

Où est donc passée la petite fille que j’étais, des rêves pleins la tête, qui croyait pouvoir changer le monde, qui croyait en l’être humain, qui pensait que tout rêve pouvait se réaliser. Elle avait devant elle ce livre ouvert, cette page blanche, qu’elle pensait pouvoir en écrire chaque ligne, chaque chapitre, qu’il n’y aurait que de belles histoires à raconter, de belles rencontres sur le chemin de sa vie. Comme dans ces contes où la fée d’un simple coup de baguette magique vous apporte le bonheur, le merveilleux. Une famille parfaite qu’elle chérissait. Devant elle se tenait cette barque vers un avenir dont elle façonnerait chaque couleur, chaque scène et chaque personnage. Un tableau qu’elle peindrait de ses espoirs, de ses songes.

Mais un jour ma barque chavira prise dans une terrible tempête je coulais, jusqu’à toucher le fond. Je voyais tout mon univers utopique, le sens du mot amitié, amour, famille, s’écrouler en un millième de secondes. Toutes ces valeurs auxquelles j’ai toujours cru n’existaient plus. Mon univers venait de s’effondrer. Le monde auquel je croyais n’existait plus, si seulement il avait bel et bien existé. Un tableau noirci par la haine, l’hypocrisie, l’égoïsme, où toutes valeurs humaines, amitié, amour, ne subsistaient plus. Un monde auquel je n’appartenais pas, je ne pouvais y trouver ma place.

Je ne comprenais pas. Pourquoi je sombrais de la sorte. Pourquoi la vie m’avait mise face à de telles épreuves, de telles personnes ? Soit je restais là, assise au fond de cet océan soit je me levais, remontais sur ma barque et continuerais de naviguer sur les flots de ma destinée.

J’ai compris aujourd’hui que la vie ne me punissait pas mais me donnait une leçon pour me faire grandir, murir. J’ai ouvert les yeux sur une Société où le mal pouvait se cacher derrière la personne la plus innocente qu’elle soit et le plus beau des sourires. J’ai ouvert les yeux sur une Société où aimer, donner et être généreuse envers autrui donne l’image d’une personne faible. Mais tout à mon honneur d’être ainsi car faire le mal par pur plaisir est cela une faiblesse et c’est être pitoyable. J’ai ouvert les yeux sur une Société où il faut penser à soi et avoir un brin d’égoïsme avant de penser aux autres car ce ne sera pas les autres qui penseront à vous trop ciblés sur eux-mêmes.

J’ai compris qu’à un moment donné de notre existence nous nous trouvons à la croisée des destinées. Nos barques doivent suivre chacune un chemin différent. Nous devons alors nous détacher, non sans douleur intense ni larmes, de ceux qu’on aime, car notre voie est tout autre. Lâcher leur main et avancer seule vers d’autres horizons. Mais garder bien ancré dans notre cœur, leur sourire, leur voix, leur présence. Laisser partir ce qui était et laisser venir ce qui sera.

L’on dit de moi que je suis généreuse, le cœur sur la main, une belle âme, c’est vraiment flatteur ça me touche beaucoup. Voir le sourire, le bonheur de ceux que j’aime fait mon bonheur mais j’ai appris à mes dépends qu’il existe des êtres sans aucun scrupule, infectes qui entrent dans votre vie à un moment de faiblesse et la détruisent. Des manipulateurs, des amitiés toxiques qui malheureusement vous feront toujours souffrir même si leur présence n’est plus. J’ai trop donné, je le sais bien et je me suis fait bouffée mais je ne regrette en rien car chacun de mes gestes fut accompagnés de mon amour et mon honnêteté. Je ne changerais pas, je resterais fidèle à moi-même, je ne trahirais pas Celle qui subsiste en moi. Mais désormais aujourd’hui, il y a Ceux qui sont dans mon cœur et les autres.

J’ai rêvé d’une vie d’écrivain. Il en est tout autre. Il y a les rêves et la réalité.

J’ai espéré une vie à deux, une vie que je partagerais. Quelqu’un quelque part pour moi. Je regarde, j’entends, je vois tout en sachant aujourd’hui que ce bonheur tant attendu ne viendra jamais. Je désirais juste que l’on m’aime. Que l’on me tienne la main. Juste une personne à mes côtés et finir mes jours avec. Etre là, présent lors de mon dernier sourire, dernier souffle.

Pourquoi j’ai dû verser tant de larmes ? Pourquoi j’ai dû subir toute cette souffrance solitaire ? Je l’ignore.

Si je me retrouvais face à la petite Corinne que me dirait-elle aujourd’hui ? Où sont donc passés tous tes rêves, tes envies ? Regarde ce livre que tu as écrit. Ferme ce roman. Ouvres-en un nouveau et inonde ces pages blanches, de tes rêves, tes envies, tes espoirs. Tu n’as pas le droit d’abandonner. Tant que ton cœur battra, tant qu’il subsistera en toi un brin de vie, avance, donne vie à tes rêves. Aies confiance en toi, crois en toi et n’abandonne jamais. Cette vie t’appartient. Elle t’a été offerte. Crois en tes rêves, crois en toi jusqu’à la fin.

Oui il y a des obstacles, oui il y a des ponts à franchir, oui il y a des pierres sur notre chemin, oui il y a des tornades. Mais les obstacles peuvent être affrontés, les ponts peuvent être traversés, les pierres peuvent devenir un chemin, les tornades passées laissent la place au renouveau. Quoiqu’il arrive, il y aura toujours un arc en ciel, un soleil, une lumière vers lesquels ma barque de vie pourra se diriger. Moi seule en détiens les rames.

Tant que mon cœur battra pour me faire vivre. Il battra aussi pour aimer tous ceux qui me sont chers. Mon cœur sera toujours assez grand pour leur faire de la place et leur donner de l'amour. Ils ne sont pas nombreux mais ils sont là dans mon cœur à jamais.

Corinne MOLINA

L'écriture c'est ma vie. La musique ma passion. Certains peignent leurs émotions. Moi j'écris. L'écriture vibre et fait partie de moi. Ecrivain public : si besoin d'aide pour la réalisation de vos romans, courriers administratifs, conseils, corrections, aide aux devoirs français-anglais, prestations administratives. N'hésitez pas à me contacter corinne.molina@Hotmail.fr http://corinnemolina.jimdo.com/ Facebook : Corinne Molina Ecrivain

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits