Mon amour de galga 5....

Première visite de mon domicile

Le 8 mars 2011, Emily, de L’Association Galgos France me contactait en me remerciant d'avoir entamé cette démarche et de souhaiter offrir un foyer à un malheureux rescapé, en me rappelant que les associations étaient particulièrement débordées en cette période. Membre du bureau qui traite ces demandes, elle proposait de détailler ensemble mes conditions d'accueil afin de trouver le compagnon qui serait heureux auprès de moi et qui ferait le bonheur de ma famille. Elle proposait que nous échangions par téléphone et se montrait disponible pour la moindre question.

Pour ma part, ma démarche se précisait : j’étais allée voir les galgas adoptables sur le site de Galgos France, afin de ne pas rester passive en attendant de savoir quelle chienne s'adapterait à mon mode de vie. Très attachée aux standards de la race (poitrail puissant, longues pattes et flancs efflanqués) et amoureuse des grands gabarits (à partir de 69cm), je demandais à en savoir plus sur quelques galgas, si elles étaient compatibles avec mes conditions de vie, et je demandais des informations sur sur leur taille, poids, comportement, etc…  Emily me proposait de nous concentrer sur Miranda,  la seule galga en famille d'accueil à ce moment et pour laquelle l’association avait des détails sur le comportement et les besoins. Les autres se trouvaient en refuge en Espagne et les bénévoles ignoraient tout d'elles, qui se trouvaient dans un environnement peu semblable à une maison. Elle reconnaissait qu'il y a avait beaucoup trop d'inconnues les concernant. L’une d’entre elles, Tigrisa était en cours d'adoption et son dossier était déjà validé. Fati se trouvait également en refuge en Espagne. La seule réserve d’Emily concernant Miranda était sa capacité à évoluer sans congénères. Car le galgo est avant tout un chien de meute, et pour prévenir des difficultés futures, les bénévoles ne négligent jamais cet aspect. Elle me proposait d’aborder ce point avec la famille d'accueil qui avait communiqué quelques informations sur Miranda, ainsi que des photos .

Elle me répondit rapidement et m’adressa une fiche de présentation du chien et des photos :

▪ NOM DU CHIEN : MIRANDA

▪ GENRE : femelle

▪ AGE : 4ans

▪ RACE : galga

DOSSIER MEDICAL

Castré / Stérilisée le 2010-09-29

Leishmaniose : non

Vaccins : ok

Date du prochain rappel antirabique : 20/01/2012

Rappel des autres vaccins :20/01/2012

LE CHIEN

Est-il propre : oui

Peut-il rester seul : oui

Pleure-t-il pendant votre absence : non

Est-il fugueur : non

Tempérament du chien : calme, paisible

Est-il craintif envers l’homme : non

COMPORTEMENT EN VOITURE :

Aime-t-il la voiture : oui

Est-il malade en voiture : non

EST-IL OBÉISSANT :

À l’extérieur : en bonne voie

À l’intérieur : très

Obéit-il à un ordre simple (assis, couché, debout) : non

LORS DES PROMENADES :

Tire-t-il en laisse : non

A-t-il du rappel : moyen

Va-t-il vers les personnes : oui

Va-t-il vers les animaux chiens et autres : oui

A-t-il un fort instinct de chasse : non

A-t-il un caractère fugueur ou craintif : non

SOCIABILITE (homme/femme/enfants/chats/autres chiens)

Comportement avec les autres chiens : excellent

Est-il OK chats ? : oui

Comportement envers les NAC, poules, chevaux : pas de problème

VOTRE COMMENTAIRE EN QUELQUES LIGNES DE L’ANIMAL QUE L’ON VOUS A CONFIE :

"Miranda est une chienne exceptionnellement câline, proche de l'homme, toujours en recherche de câlin. Hyper sociable avec tout type de chiens, s'entend avec les chats, très patiente envers les chiots. Propre, elle sait rester seule (après un moment d'adaptation). La chienne parfaite par excellence !! Le comportement de Miranda face à sa nourriture a complètement évolué et elle n'est plus du tout agressive."

Je demandais alors plus d’informations la concernant et ses mensurations, car elle me semblait assez petite... Que savait-on de son histoire. Où se trouvait-elle ? On m'avait dit qu'il était difficile pour un galgo habitué à vivre dans une maison avec jardin de s'habituer à la vie en appartement sans sortie à volonté... Je m’interrogeais … Je comptais passer un week-end par mois chez ma fille avec ses 3 chiens à la campagne et lui confier la chienne pendant mes absences. Je me demandais si cela suffirait pour Miranda...

Le 06 mars, je faisais une pré-sélection de galgas qui me plaisaient sur le site de levriers.net, sans savoir si l'une d'entre elles pourrait convenir à mon mode de vie. Le 10 mars, Nuria de amigosdelosgalgos.org m’écrivait à propos du questionnaire qu’elle m’avait envoyé pour  voir quel galgo pourrait me convenir et m’annonçait la visite de pré-adoption d’Anne Marie « une personne formidable et très dévouée à la cause des galgos, habitant dans le Nord, elle-même  adoptante de galgo, qui pouvait m’indiquer comment les choses se passaient. Celle-ci m’a contactée pour parler de cette adoption et voir quel type de chien me conviendrait au mieux. Suite à cette visite, je recevais un message laconique, sans autre explication : « Je vous remercie de votre intérêt à adopter un galgo. Je dois dire que pour l´instant nous n´avons pas aucun galgo qui aille sur vos conditions de vie ».

Très déçue, je remerciais Anne-Marie de s’être déplacée pour cette visite et je regrettais sincèrement de ne pas lui avoir plu, avec le sentiment que tout cela se passait à la tête du client et en fonction des préjugés de la bénévole. Je n’avais plus qu’à souhaiter que les galgos en attente d'adoption en Espagne trouvent vite des adoptants à la convenance des bénévoles…

Signara

J'ai un profil LinkedIn, j'ai un profil Twitter, j'ai un profil Google+.. Je n'ai pas, par choix, créé de page Facebook .. de nombreux sujets m'intéressent que j’ai envie de partager

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits