Mille Arbres, une île au-dessus du périph'

Le projet Mille Arbres, à côté de la porte Maillot et à cheval sur le périphérique, sera sans doute un des sites majeurs de la capitale dans les prochaines années.

Quelques images signées du cabinet d'architectes Oxo, qui travaille sur le projet signé Sou Fujimoto.

De loin, le projet Mille Arbres, c'est "le petit bois derrière chez moi", enfin derrière la tour de l'hôtel Hyatt, ex Concorde Lafayette. Il sera vu par des millions de personnes passant par le périphérique. Dès le démarrage du chantier, d'ailleurs...

De près, c'est un paquebot, une île, ce sont les jardins suspendus de Babylone. Qu'on utilise ce pont habité pour traverser est improbable. Les passages pour les véhicules, les grands axes, en surface ou souterrains, sont conservés et enserrent le projet. A pied, Mille Arbres ne vaut le détour que si l'on veut visiter la rue intérieure et ses restaurants ou les jardins suspendus.

On a donc, paradoxalement, une espèce de quartier isolé par les voies de communication. Autour de la porte Maillot, on n'a que des axes à deux fois deux voies... Par son altitude relative, aussi... On y monte. C'est à la fois un atout et un handicap.

Heureusement, il est prévu de consacrer 30% du parc immobilier à de l'habitat social. Tout dépendra de la façon dont seront canalisés les flots de visiteurs et closes les zones d'habitation pour le nouveau quartier devienne agréable à tous.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits