Même pas peur, c'est Halloween.

Le 31 octobre, veille de la Toussaint, certains fêtent Halloween.

Pour résumer, il s'agit d'une fête païenne et folklorique, descendante directe de la fête de Samain, une célébration de début d'automne par les celtes. Le nom d'Halloween est une altération de All Hallows Eve, de langue anglaise, qui signifie littéralement "le soir de tous les saints" et précède effectivement la Toussaint, fête catholique où l'on commémore tous les martyrs.

C'est une fête très populaire en Irlande, en Écosse et au Pays de Galles, avant d'être introduite aux États-Unis avec les migrants irlandais et écossais.

La lanterne représentative d'Halloween, nommée Jack-o'-lantern est issue d'une légende irlandaise.

Aujourd'hui Halloween est célébrée dans plusieurs pays, dont la France dans une moindre mesure. Les enfants se déguisent alors en monstres et en fantômes et arpentent les rues en frappant aux portes. Ils réclament des friandises en criant "Des bonbons ou un sort". Certains passent également la soirée à visionner des films d'horreur, à se raconter des histoires effrayantes autour d'un feu de joie.

La légende de Jack-o'lantern

Jack, un maréchal-ferrant irlandais était un personnage avare, méchant, égocentrique et alcoolique. Un soir qu'il se trouvait dans une taverne, le diable lui apparut. Celui-ci voulait échanger son âme contre des faveurs. Jack ne trouva comme alternative que de lui demander de lui offrir un verre avant son funeste dessein et le diable se transforma en une pièce de six pences. Jack s'empara de la pièce et la plaça dans sa bourse, dans laquelle se trouvait une croix en argent. Le diable ne pouvait donc plus se transformer et resta ainsi, jusqu'à ce que Jack lui propose un marché : le diable devait lui laisser dix ans avant de venir réclamer son dû.

Dix ans plus tard, lorsque le diable revint, Jack lui demanda de cueillir une pomme pour lui avant de payer son dû. Le diable accepta, grimpa sur les épaules de Jack pour atteindre les pommes hautes dans l'arbre tandis que celui-ci gravait prestement une croix sur l'arbre avec son couteau. Le diable fût de nouveau prisonnier.

Lorsque Jack mourut, l'entrée au paradis lui fut refusée ainsi que l'entrée en enfer. Il était condamné à errer pour l'éternité. Il réussit néanmoins à convaincre le diable de lui donner un charbon ardent afin d'éclairer son chemin. Il plaça alors le charbon dans un navet creusé en guise de lanterne. Il réapparait chaque année le jour de sa mort, le 31 octobre.

Lorsque les irlandais migrèrent vers l'Amérique, ils échangèrent la traditionnelle lanterne en navet par des citrouilles qu'ils trouvèrent sur ce territoire.



Sérina

Auteur d'ebook et blogueuse, j'adore lire, écrire et suis curieuse de tout !

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits