Les trois remèdes naturels et efficaces pour lutter contre les poux

Il n’y a pas qu’à la rentrée que les poux, petits parasites indésirables, viennent élire domicile sur le crâne de nos petites têtes blondes. Dès que le froid disparaît et laisse place à des températures un peu plus supportables, ces petites bêtes reviennent, plus fortes que jamais, ennuyer nos enfants… et les parents aussi par la même occasion ! Comment y remédier ? Tandis que les produits chimiques pullulent dans les grandes surfaces et autres parapharmacies, il est quand même bon de savoir que les remèdes de grand-mères ne sont pas si obsolètes que ça, bien au contraire ! Adaptées aux têtes de nos bambins, ces trois astuces ne pourront que vous ravir et n’abîmeront pas la peau fine et délicate des enfants. Le plus à retenir ? Ils respectent aussi la nature ! Mais quels sont-ils ?

L’huile de coco : écologique, naturelle et ultra nourrissante pour les cheveux

C’est LE remède le plus inattendu. L’huile de coco vierge est un allié puissant pour lutter contre les poux. Pourquoi ? Parce que sa texture fine permet d’étouffer poux et lentes en un tour de main.

Comment l’appliquer : il suffit de faire fondre au bain-marie votre huile de coco vierge, de la laisser refroidir et de l’enduire sur le cuir chevelu et toute la chevelure, de la racine jusqu’aux pointes. Pour plus d’efficacité, il vous faudra conserver cette mixture toute la nuit sur votre tête. Côté hygiène, ne pas hésiter à dormir avec un bonnet de bain ou une charlotte prévue à cet effet. Vos draps vous en seront reconnaissants ! Le lendemain, passez le peigne fin (spécial poux) sur toute la chevelure : miracle, les poux et lentes resteront dessus !

Grâce à sa texture idéale pour les cheveux, l’huile de coco n’est pas si grasse qu’elle n’y paraît. Bien, rincer à l’eau et au savon est le tour est joué ! Elle laisse les cheveux doux et soyeux, et surtout, son odeur est un délice.

L’huile d’olive et les huiles essentielles

L’huile d’olive étant une huile végétale, il est conseillé de l’utiliser en complément des huiles essentielles, reconnues nocives pour les enfants et la peau en général si elles sont utilisées pures. L’huile d’olive, par sa texture grasse, étouffe les poux et les lentes et les huiles essentielles prennent le relais pour assainir le cuir chevelu et éviter que les parasites ne réapparaissent.

Quelles huiles essentielles utiliser et en quelle quantité ? L’huile essentielle de lavande est connue pour être fortement parasiticide. Son odeur est un excellent répulsif contre les poux. L’huile essentielle de tea-tree est également un antiparasitaire très efficace et est reconnue pour être également antiseptique. La combinaison de ces deux huiles diluées dans de l’huile végétale comme l’huile d’olive offre un anti-poux ultra performant.

Comment l’appliquer ? Mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de lavande et 10 gouttes d’huile essentielle de tea-tree à 50 ml d’huile d’olive et appliquer cette mixture de la racine des cheveux jusqu’aux pointes. Comme pour l’huile de coco, laissez reposer toute la nuit avec un bonnet de bain ou une charlotte pour que le mélange agisse correctement. Le lendemain, même combat : passez le peigne fin spécial poux sur toute la chevelure et le tour est joué.

Seul inconvénient majeur de l’huile d’olive : elle se rince très mal et il est difficile d’en venir à bout même après plusieurs shampoings. Cependant, elle reste très efficace !

Le vinaigre blanc : qui n’en a jamais entendu parler ?

Très connu pour ses propriétés multiples, le vinaigre blanc n’est plus à présenter. Très efficace pour lutter contre les poux, il est cependant à manipuler avec certaines précautions. Naturellement abrasif, certaines personnes aux peaux fragiles (comme les enfants) peuvent ne pas le supporter.

Comment l’appliquer : il ne faut pas hésiter à mettre un peu de vinaigre derrière l’oreille pour tester la résistance cutanée. Si aucune réaction, il vous suffit d’enduire toute la chevelure de vinaigre blanc puis de laisser agir deux heures au minimum. Le mieux est encore de recouvrir ses cheveux d’un bonnet de bain ou d’une charlotte afin que le vinaigre pénètre bien. Puis rincez et lavez-vous les cheveux avec un shampoing doux.

Le vinaigre de par son odeur et ses vertus « nettoyantes » assainira votre cuir chevelu et fera fuir les poux et les lentes. Pour un combo gagnant, il ne faut pas hésiter à coupler cette méthode avec l’une des deux autres vues un peu plus haut.

Ces trois méthodes efficaces et naturelles sont aussi reconnues pour être écologiques. Cet impact environnemental n’est donc pas à négliger ! Peu coûteuses, elles sauront sans aucun doute se faire une place dans vos routines capillaires. Oubliez donc les produits chimiques et hors de prix pour vous tourner vers ce genre de méthodes tout aussi efficaces et débarrassez-vous des parasites indésirables sans plus tarder !

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits