Les éoliennes fonctionnent-elles constamment?

Les éoliennes ont envahi le territoire français. Comme énergie renouvelable, les éoliennes fournissent un apport d'appoint.

Certains viennent jusqu'à dire que l'énergie éolienne est capable de remplacer complètement la filière nucléaire.

L'éolien peut-il remplacer le nucléaire ?

Pour avoir une estimation de la rentabilité de l'énergie éolienne, on va se baser sur un exemple. Le long du littoral de Cherbourg, en Basse-Normandie, la vitesse moyenne du vent en 2015 était de 5 mètres par seconde à une altitude de 124 mètres par rapport au niveau de la mer.

La probabilité d'une vitesse anémométrique donnée suit a priori une distribution statistique normale, centrée sur la moyenne de 5 m/s, plus ou moins 5 m/s.

Les éoliennes ont un seuil de déclenchement :

  • A partir d'un vent de 2 m/s, les pales commencent à tourner.
  • A partir de 4 m/s, la production électrique commence, mais entre 2 et 4 m/s les pales tournent mais sans produire d'électricité.
  • Dès que le vent dépasse 25 m/s (~90 km/h), le rotor se bloque par sécurité, cela cesse de tourner.

En prenant compte des statistiques concernant le vent local, on peut déterminer en quelle proportion du temps il y a absence de production électrique.

Il y a production électrique pour un vent dont la vitesse est comprise entre 4 et 25 m/s, soit environ une densité de probabilité de 69% du temps pour un vent moyen annuel de 5 m/s. Ainsi, pour 31% du temps (à peu près un tiers du temps), il y a absence de production électrique.

Si l'on se risquait à remplacer complètement le nucléaire par l'éolien, nous aurions des coupures d'électricité une fois sur trois. En clair, sur un mois, nous aurions 10 journées où l'éolien ne produit rien. Seules des batteries électriques d'appoint pourraient remédier à cet inconvénient. Mais les batteries ce n'est pas très écologique.


Le militantisme antinucléaire est compréhensible : nous avions craint l'apocalypse mondiale avec des bombes atomiques pendant la Guerre froide, et maintenant avec le nucléaire civil nous craignons un nouveau Tchernobyl. L'accumulation des déchets nucléaires représentent un gros problème concernant leur confinement à très long terme. Le risque zéro n'existe pas, Tchernobyl a durablement marqué les esprits (et les chairs) et restera un cauchemar sanitaire historique.

Des voix s'élèvent contre la filière éolienne

Jusqu’à présent, l’énergie éolienne semblait pertinente car c’est une énergie "propre" (on reste néanmoins réservé concernant leur fabrication industrielle et leur entretien), capable de remplacer rapidement le nucléaire. Jusqu'à présent, c'est ce que l'on croyait.

Un projet d’implantation d’éoliennes au nord de l'Auvergne éveilla les consciences, y compris parmi les écologistes. Le projet rendait perplexe car l'implantation d'éoliennes se destinait à la zone la moins ventée de France...

Le développement de l’éolien industriel ne fait pas toujours des choix pertinents concernant l'exposition au vent de certains départements, cela défie parfois la logique et le bon sens...

On découvre aussi que les énergies renouvelables sont beaucoup moins efficaces que l’isolation thermique. Le programme éolien est inefficace pour réduire significativement nos émissions de dioxyde de carbone. En janvier 2007, le Ministère de l’Économie des Finances et de l’Industrie révéla que le coût budgétaire brut de 1 tonne de dioxyde de carbone évitée est 150 fois plus élevé pour l'énergie solaire thermique que pour l’isolation thermique des parois opaques.


Les principales critiques contre les éoliennes

  • Par leur impact visuel majeur, les éoliennes défigurent les paysages. Les éoliennes côtoient les monuments historiques. Cela peut nuire à l'économie touristique.
  • Par leur bruit, les éoliennes affectent le cadre de vie des riverains : sifflement rythmé du rotor, infrasons générés par les pales en mouvement. Les infrasons des éoliennes affectent la santé. Pire encore concernant les éoliennes offshore dont les vibrations perturbent la faune marine.
  • Par leur nuisance sur la faune : les oiseaux et les chauves-souris sont régulièrement percutés par les pales. Aux États-Unis, il y aurait 15 oiseaux et 23 chauves-souris tués par éolienne et par an. En Allemagne, l’ornithologue Bernd Koop avait évalué que 60 000 à 100 000 oiseaux par gigawatt de capacité éolienne installée étaient tués chaque année, ce qui représente entre 2,3 millions et 3,9 millions d'oiseaux morts par an, en Allemagne. En France, on dénombre une moyenne de 200 oiseaux morts par éolienne et par an, notamment les rapaces, qui sont décimés. Le choc est violent : une pale d’éolienne tourne à près de 300 km/h en son extrémité, sous un vent d'au moins 45 km/h. A voir aussi : Mer du Nord, le parc éolien causerait la mort d'un millier d'oiseaux par an.
  • Aviation : les avions, les ULM et les hélicoptères pourraient avoir des accidents en percutant des éoliennes.
  • Télécommunications : les éoliennes brouillent les émissions radio (à la fréquence des grandes ondes). On peut soupçonner que le passage soudain à la télévision numérique terrestre (TNT) a été décidé pour remédier au problème d'interférences posé par le développement rapide des éoliennes lors de ces dernières années...


Sur le web



La nécessité de prendre du recul

Avoir un point de vue objectif et critique sur le nucléaire, la pollution ou l'écologie n'empêche pas non plus d'être critique aussi envers les énergies renouvelables, comme l'éolien et le photovoltaïque. Ce n'est pas parce que le nucléaire représente un danger (bien réel) que cela signifie qu'il faudrait nier les inconvénients dans d'autres filières énergétiques.

Sur la forme, il faut se méfier du ton très complaisant, édulcoré, et trop enthousiaste des médias concernant le développement durable. Il existe des façons plus lucides et réalistes de sensibiliser le public à ce sujet, sans leur donner l'impression d'être pris pour des imbéciles.

Il suffit de mettre le doigt sur les choses dont on ne parle pas, par exemple : que se passe t-il si on monte la côte d'une route dans une région montagneuse avec une voiture électrique ? Le véhicule tombe en panne après déchargement de la batterie. Même questionnement concernant la Formule E, voiture électrique de compétition : avec une capacité maximale de 225 kWh, une puissance maxi de 200 kW et une vitesse de pointe de 200 km/h, le calcul montre que la Formule E ne peut guère dépasser les 176 km ni les 53 minutes d'autonomie... Il faut alors remplacer les batteries, ou même carrément la voiture, si la course n'est pas encore finie. De plus, les écologistes qualifient le revêtement spécial de la route (du bitume) de "désastre écologique". Quant à l'aviation électrique, on ne peut transporter qu'un seul pilote, voire deux, par appareil. Cela relève du gadget de luxe, un jouet destiné à faire rêver le public, tout en conservant une certaine pudeur sur la réalité. Des avions de ligne électriques avec 500 passagers, ce n'est pas encore pour demain, soyons réalistes... Et combien tout cela va coûter ?

Sur le fond, on souhaite sincèrement que des solutions énergétiques respectueuses de l'environnement, et efficaces en production électrique, soient trouvées. Mais la gageure est difficile.





© 2016 Philip Tchelovek

  • Est définie comme contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une œuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur, tels qu'ils sont définis et réglementés par la loi (Code de la Propriété Intellectuelle, art. L. 335-3). La violation des droits d’auteurs est constitutive du délit de contrefaçon puni d’une peine de 300 000 euros d’amende et de 3 ans d’emprisonnement (CPI, art. L. 335-2 s.).

Philip Tchelovek

Blogueur scientifique. Présent sur Skõp depuis le 19/03/2016. Articles sous copyright, mais vous pouvez partager les URL librement.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits