Le scooter électrique investit les capitales

La firme Gogoro s'implante cette année à Amsterdam avant d'investir Paris avec ses scooters électriques à batteries interchangeables. De la concurrence pour les Cityscoot.

Autonomie 100 km à 45 km/h ; puissance : 8,5 CV ; une vitesse maximum de 95 km/ ; le Smartscooter Gogoro roule déjà dans les rues de Taïwan. Son atout, ce sont ses deux batteries interchangeables proprement (notre photo) et un réseau dense de stations permettant l'échange ou la recharge sur borne.

Une nouvelle batterie à l'étude pourrait être rechargée à domicile en deux heures.
 Le scooter au cadre en aluminium est léger, 112 kilos avec les batteries. Il n'y a pas d'habillage en plastique ou en tôle, ce que l'on voit, c'est le cadre. Pas de fourche non plus mais un monobras à l'avant. Le scooter propose un coffre de 24,5 litres. Sa valeur est actuellement de 3.770 € l'unité.

L'implantation en Europe commencera à Amsterdam (Pays-Bas).  On y verra apparaître des "Go Stations". Le fonctionnement du scooter est lié au système Bluetooth pour démarrer ou se verrouiller, pour l'accès aux batteries aussi.
 Avantage : une trentaine de capteurs communiquent en permanence l'état de la batterie, du moteur et de la partie cycle tandis qu'un processeur optimise la consommation d'électricité. Le système peut aussi indiquer la borne la plus proche.

L'arrivée des scooters Gogoro devrait changer les habitudes de déplacement urbain, qu'ils soient utilisés en réseau à la location, comme les Vélib ou vendus directement au public qui profitera des infrastructures installées. Paris a déjà installé le réseau Cityscoot. Voilà donc de la concurrence. 

On en saura plus sur le site (en anglais ou en chinois) de la firme Gogoro.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits