Le pilier de Dehli

L’Inde est un pays envoutant qui renferme de nombreux mystères. Dans la banlieue sud de Delhi, on peut observer un pilier en fer pour le moins énigmatique. En effet, cette curiosité mesurant 7 mètres de hauteur ne rouillerait pas malgré le climat humide où il se trouve.

Le pilier de fer de Delhi ou pilier de fer de Mehrauli, pèse plus de 6 tonnes. Il fut érigé au IV ème siècle en l’honneur du dieu Vishnu, par le râja Chandragupta II, de la dynastie des Gupta, qui régna sur l’Inde du Nord au milieu du III ème siècle.

Selon toute vraisemblance, le pilier se trouvait probablement à Udaygiri ou Vishnupadagri dans le Madhyapradesh en Inde centrale avant qu’on le transporte à Dehli. Il est visible à présent dans le complexe de Qûtb Minâr.

A l’origine, le pilier de Delhi était coiffé d’un symbole hindouiste. Il est par ailleurs constitué de plusieurs morceaux de fer soudés et n’a pas été forgé en une seule partie.

Ce qui est étonnant, c’est qu’en dépit des conditions climatiques auxquelles il est soumis, on n’a jamais vu de rouille sur sa surface. D’après les relevés, le fer dont il est composé est pur à plus de 99 %. Une telle concentration de fer n’a été obtenue en Occident qu’au XIX ème siècle.

Les diverses études des scientifiques ont mis en évidence la présence de phosphore dans le fer ce qui expliquerait l’inhabituelle résistance à la corrosion de cette curiosité indienne.


HAYDEN STAPNER

J'aime écrire. J'aime, plus que de raison.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits