Le papillon des étoiles de Bernard Werber

Alerte très bonne lecture ! Ce roman a élu domicile dans ma PAL (pile à lire) il y a quelques années maintenant et il ne la quittera plus. Je le relirais avec tellement de plaisir dans quelques années.

Dans cette histoire, nous suivons Yvan Kramer qui se lance dans un grand projet. Un projet titanesque. Il veut construire un gigantesque vaisseau spatial pour amener l’humanité sur une planète dans une autre galaxie. Son but ? Sauver l’humanité d’elle-même. Parce que la vie quotidienne est devenue un mélange d’attentats, de gros problèmes écologiques, de tueries pour une religion, pour le pouvoir.

Enfin vous l’avez compris, Bernard Werber nous expose à une critique de la société avec un fil rouge philosophique qui souligne la question suivante : peut-on sauver l’humanité d’elle-même ? Alors selon vous, est-ce que c’est possible ?

L’auteur a une vision assez pessimiste de l’humanité, de l’essence même de l’humanité. Mais j’ai adoré suivre ses réflexions qui sont apportées avec légèreté, justesse et délicatesse. Il ne nous assomme pas avec ses idées philosophiques. Au contraire, il nous pousse à nous poser des questions sur le sujet et c’est super intéressant.

Les personnages que l’on peut suivre ne sont pas vraiment développés mais je ne pense pas que cela soit nécessaire dans ce genre d’histoire. En tout cas, ici avec moi, cela a marché. Le peu qu’on a sur les personnages sort de l’ordinaire. Par exemple, le milliardaire qui finance ce projet colossal n’est pas imbu de sa personne comme on pourrait s’y attendre. Au contraire, j’ai trouvé qu’il apportait de la légèreté et du réalisme au projet parce qu’il n’est pas parfait.

Cependant, je n’ai pas accroché à la romance mise en place. Elle ne me paraît pas crédible. Mais elle n’est pas super importante dans le roman donc ça ne m’a pas gêné du tout.

L'ambiance du roman change au cours des différentes parties. En effet, le roman se divise en trois parties.

La première se concentre sur la mise en place du projet. Cela peut paraître lent et difficile à lire. Mais Bernard Werber a su me happer dans l’histoire et j’ai littéralement bu toutes ses paroles durant toute cette partie. J'ai adoré suivre leurs problèmes concernant le développement du projet, les réactions des Terriens, les questions concernant la vie dans le vaisseau spatial.

La deuxième partie est portée sur la vie en zone restreinte. Le début reposait donc sur la psychologie humaine et c’était super intéressant. Mais quand les générations défilent, j’ai très vite ressenti un effet de liste d’événements et de personnages assez indigestes. Les réflexions restaient intéressantes mais la troisième et dernière partie se laissait désirer.

Enfin la troisième partie se déroule sur la nouvelle planète avec le début de la nouvelle humanité. Le comportement des personnages était assez réaliste - pas forcément ce à quoi on pourrait s’attendre cependant. L'auteur profite de ce moment final pour proposer une théorie franchement assez crédible. Un peu perchée mais j’ai beaucoup aimé. J'aurais presque envie d’y croire. ^^

Vous avez lu ce roman ? Du Bernard Werber peut-être ? Qu’en avez-vous pensé ?  

Meg Simon

Rêveuse dans l'âme, j'aime me perdre dans des histoires, j'aime apprendre. M'évader fait partie de ma vie : j'aime la lecture, les séries, les films, les jeux vidéos, le dessin.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits