Le lâcher de ballons ou de lanternes : des risques pour l'environnement

Organiser un lâcher de ballons qui recouvrent notamment, les ballons de baudruche et lanternes volantes, c'est se conformer à une législation et à des règles. On doit ainsi penser à l’environnement, aux risques divers et possibles.

Dans un premier temps, il faut savoir que ce genre d'évènement est à déclarer en préfecture (en France), laquelle se charge ensuite d'en informer les service de l'aviation civile. Tout est alors planifié et en règle. Le lâcher de ballon est donc possible si aucun arrêté ne l'interdit. Finalement après acceptation et autorisation, une restriction est faite de manière numéraire, numérique et temporelle.

(ex. : aux États-Unis l’État du Connecticut applique une restriction numéraire de moins de dix ballons par lâcher sur une période de vingt-quatre heures)..

Que deviennent les ballons ou lanternes volantes lâchés?

Cela peut entraîner des déchets retrouvés dans l'environnement. Les débris peuvent retomber en effet sur terre comme sur mer, bien loin de leur point de lâcher.

Les ballons de baudruche sont généralement fabriqués par polymérisation et, sont, en conséquence, non biodégradables. Il faut aussi se méfier de la notion "100 % biodégradable" qui n'est pas fiable ni réellement règlementaire. De plus, la dégradation s'effectue selon certaines conditions et ce dans un temps déterminé ; elle n'est pas faite dans l'immédiat.

Les risques :

  • peuvent être ingérés par la faune, ce qui provoque une obstruction, voire une occlusion digestive conduisant à la mort des animaux.
  • risques d'incendie en ce qui concerne les lanternes volantes.
  • compliquer la bonne circulation des aéronefs, interférences avec les radars, les moteurs, débris sur les pistes.

En résumé, on ne lâche pas des ballons ou des lanternes sans penser aux conséquences. Il ne faut pas simplement envisager la beauté du spectacle mais agir de manière responsable sinon, il est certain que des mesures pénales sont envisageables contre les personnes ne respectant pas les règles et la législation et donc, l'environnement.


Laetitia Gand

écrivain, chroniqueuse littéraire, rédactrice freelance laetitia.gand422@orange.fr http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/ http://laetitiagand.simplesite.com/434673763 http://leslecturesdelaeti.eklablog.com/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits