Le clown

Poème (sonnet) composé par Philip Tchelovek le 21 et 22 décembre 2017.



C'est un bout de verdure où siège une tourbière,

Imprégnant bravement aux herbes des ajoncs

D'azur ; où le totem de la déesse bière,

Jouit : c'est un petit bois qui mousse de houblon.



Un clown, douche couverte, libre à une traître vue,

Et la nuque hochant dans son grand peignoir bleu,

Crie ; il est abattu dans l'herbe, plein dessus,

Sale dans son lit serf où sa crinière pleut.



Les pieds près des aïeux, c'est gore. Soufflant comme

Guérirait un malade, il est devenu môme :

Nature, cueille-le en pitié : c'est sa croix.



La douleur vive fait cavaler sa bobine ;

Il crie à pleine force, puis gémit en sourdine,

Expirant. Un chasseur tua le clown dans les bois...



© 2017-2018 Philip Tchelovek


Philip Tchelovek

Blogueur scientifique. Présent sur Skõp depuis le 19/03/2016. Articles sous copyright, mais vous pouvez partager les URL librement.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits