La politesse en voie de disparition

On déambule dans les rues, nous croisons d'autres passants et rare sont les sourires aperçus, rare sont les bonjours entendus, parfois un retour de bonjour, surpris, sinon des visages qui se détournent, des yeux qui se baissent, des têtes qui se penchent sur des écrans de portables. Et dire qu'on dit à nos enfants de dire bonjour !

Votre enfant, vous savez, il ne dit pas bonjour... Oh!, normal il est timide. Ou alors, c'est l'âge qui veut ça. Mais la timidité comme l'âge ont bon dos je dirais et sont de bien belles excuses. J'ai été timide et même rouge comme une pivoine, je disais bonjour lorsque je croisais quelqu'un...

Montée dans un bus. Entrée dans une pièce, un bâtiment... Les dames d'abord ! Et bien pas tout le temps ! La galanterie se fait rare aussi comme autant le respect des personnes âgées ou handicapées. La jeunesse se plait beaucoup à ignorer la politesse, portable en main et/ou casque sur les oreilles, musique à fond, souvent du rap ou du R'N'B et monte en premier dans le bus sans dire bonjour au chauffeur et pire râle en usant d'un vocabulaire grossier. La grand-mère ou la mère avec son enfant plus jeune attendront... 

Entre les rayons d'un magasin, on circule avec son kadi et on râle de la lenteur de certains, de la place prise par d'autres, on se faufile, on coupe aussi une file d'attente pour la caisse. Et le pardon ? Il se retrouve aux oubliettes ou parfois, parfois, il sort des lèvres qui ont encore le réflexe poli.

A table, on coupe la parole. On a les doigts collés au portable. Les repas sont bien étranges...

Sur les trottoirs le passant doit jouer des coudes avec les cyclistes, les jeunes qui font du Hoverboard... Au bord des passages pour piétons, on ose pas un pied en avant de peur de le voir écrasé. Les voitures défilent, foncent, parfois s'arrêtent brusquement dans un hochement de tête comme un excusez-moi, oh pardon je vous avais pas vu, certains ralentissent bien avant et font des appels de phares pour donner le feu vert au passage assuré et certains filent sans s'arrêter, à peine un geste d'excuse ou sinon un déni de votre personne.  Saviez-vous que vous pouvez perdre 6 points parait-il si vous ne nous laissez pas passer ?

Et la politesse des rues ?

Bruits, bruits quand tu nous tiens... Musique de portables en écho.

Papiers en tout genre en dehors des poubelles.

Crottes de chien sur les trottoirs ou aux abords.

Adieu paysage magnifique.


La politesse c'est aussi le respect des autres et de ce qui nous entoure...

Merci de rester poli. Ou merci de l'être.


L.G.

Laetitia Gand

écrivain, chroniqueuse littéraire, rédactrice freelance laetitia.gand422@orange.fr http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/ http://laetitiagand.simplesite.com/434673763 http://leslecturesdelaeti.eklablog.com/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits