La patience

Je suis une personne impatiente, j'aime quand tout va-vite. Je déteste attendre et piétine. Et puis, un jour mère nature m'a donné une leçon que je ne suis pas près d'oublier. Tout d'abord, j'ai dû affronter un divorce difficile et tous les coups bas de monsieur et de madame. J'ai décidé de voler avec d'autres cieux notamment vers Boulogne ou de nouvelles difficultés m'attendaient. Au cours de ma formation de coaching de vie, j'ai appris que mère nature mettait des bâtons dans les roues en sachant que la personne en question pouvait contourner le problème et qu'elle, on avait la force. Elle doit penser que je suis forte pour me donner autant d'obstacles sur ma route depuis 2012, elle a plus confiance en moi que moi, j'en ai. Je trouvais cette tâche difficile et plus d'une fois, j'ai eu envie de baisser les bras. Je réussis à me sortir d'un problème et un autre me saute dessus. Si je n'avais pas eu le soutien de ma famille, je crois bien que je n'y serais pas arrivé maintenant, je peux en parler, car les soucis me touchent beaucoup moins. Ce temps qui m'a paru interminable m'a appris qu'il faut trouver des solutions et non pas juste une solution et que la patience tourne souvent à notre avantage. C'est comme ça que je vois les choses, que je les ressens. La patience, je ne l'avais pas, j'ai dû la semer, l'arroser et la cultiver avec amour et un jour j'ai pu donner une réponse sur le même ton. J'ai appris à prendre des coups et les rendre au moment opportun. Actuellement, je suis en conflit avec une entreprise, je suis patiente, car cela dure depuis des mois, mais mon avocat est optimiste, il suffit de prendre sur soi et un jour, j'aurai la réponse que je souhaite, car je ne baisserai pas les bras. J'ai l'intention de faire respecter mes droits qui ont été piétinés par celle-ci.

Pourquoi être patient et tenace ?

Ne jamais prendre de décision sur un coup de tête surtout si cela est important. Il faut bien réfléchir à la réponse que l'on veut donner, peser le pour et le contre. Si possible mettait tout cela par écrit pour pouvoir y revenir plus tard et réfléchir à tête reposée. Une fois sa décision prise, ne rien lâcher jusqu'à obtenir satisfaction. La patience permet de prendre du recul et d'être sûr de la décision que l'on prend. Elle permet, de ne pas partir sur un coup de tête que l'on pourrait regretter plus tard.

Comment faire pour être patient quand on ne l'est pas naturellement ?

Il faut apprendre à changer son état d'esprit. Il faut voir les choses sous un œil nouveau. Vous n'aimez pas attendre votre tour en caisse, vous trouvez que la caissière est longue. Respirez profondément plusieurs fois et longuement. La respiration vous permettra de vous détendre. Ne partez pas en course si vous êtes pressés par le temps. Il ne faut pas faire les choses à la dernière minute. Il faut prendre le temps le soir ou le matin de bonne heure, de se faire un emploi du temps de toutes les taches qui doivent être faites dans la journée. Numérotez-les de la plus importante qui doit être faite impérativement à la moins importante. Soyez maître de votre destin. Pour vous aider à être plus patient, apprenez à jouer à des jeux de patience, apprendre la respiration abdominale qui vous permettra de retrouver votre calme. Faîte du yoga, de la méditation, sophrologie. Vous verrez que vous allez apprendre des petites techniques, des méthodes pour être plus serein, plus patient. Lorsque vous recevrez un courrier énervant, un voisin casse pied ou un professionnel barbant… Vous serez plus calme pour mettre cet importun à sa place ou trouver des solutions à un souci.

Pourquoi je dis des solutions ?

Je dis des solutions, car souvent, on se donne le moyen de trouver une solution à un problème donné et lorsque celui-ci échoue, on se retrouve encore plus paumé qu'auparavant. En ayant d'autres ressources prêtent à être lancés, on a plus confiance en soi, car, on sait que l'on a d'autres solutions en poche. Il faut apprendre à visualiser le problème en question et imaginer toutes les solutions en regardant le souci sous d'autres angles. Si vraiment rien ne vous vient à l'esprit faire intervenir d'autres personnes qui auront le recul nécessaire pour avoir des réponses. Apprendre à être patient permet aussi d'avoir le recul nécessaire, de prendre du temps avant de lancer une solution, de réfléchir. La patience est le remède du siècle.

emilie

undefined

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits