La paix dans la tranchée de Noël

Il fait froid, presque minuit. C'est le silence. On est calé, comme on peut, dans la tranchée. Les bombardements ont cessé. Un camarade s'est mis à jouer de l'harmonica. C'est beau. J'entends un miaulement près de nous. Je scrute l'obscurité. C'est un petit chat qui passe entre nous, se frottant sans méfiance à nos habits boueux et puants. Lui s'en fiche de cette guerre. Lui, il ne réclame que des caresses et un peu d'attention, de la nourriture si possible. Le chaton arrive tout près de moi, je ne peux pas m'empêcher, je le caresse instantanément. Son pelage est si doux. Chaud aussi et mes mains sont glacées. Si glacées. Cela fait un contraste de température. Je frissonne.

Mon camarade joue toujours de l'harmonica. Un air mélancolique mais superbement beau. L'entendre c'est comme se croire au Paradis. Soudain, de l'autre côté, dans une tranchée adversaire, une voix retentie à l'écho de l'Harmonica. Ce n'est pas français mais pourtant, c'est émouvant. Mes larmes commencent à couler sous le ciel parsemé d'étoiles. Je tends mon visage vers la voûte céleste. Une étoile filante strie le mauve, éphémère. Juste le temps d'un vœu.

La paix... et plus rien d'autre. Le chat miaule encore, près de moi. Il me lèche le dessus d'une main. Son regard brille intensément comme un trésor. Lui est en paix. Il est la paix. Je le serre contre moi, doucement. Comme lorsque petit je tenais ma peluche dans mon lit pour m'endormir...

Laetitia Gand

écrivain, chroniqueuse littéraire, rédactrice freelance laetitia.gand422@orange.fr http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/ http://laetitiagand.simplesite.com/434673763 http://leslecturesdelaeti.eklablog.com/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits