La médiation par l'animal : apports et bienfaits sur l'être humain

La médiation animale, est, tout comme l'art thérapie ou la musico-thérapie, un support moins connu, pour organiser des activités d'éveil, éducatives ou thérapeutiques.

Pourquoi l'animal facilite la relation aux humains ? Quel public est concerné ?

L'animal est un fabuleux médiateur, il est spontané des ses réactions et ne juge pas. Il peut entrer en contact avec n'importe quel public : adultes, enfants, seniors en situation de handicap, de dépendance, en souffrance physique ou psychique, en difficulté sociale ou familiale....

L'animal est alors considéré comme « le médiateur » entre la personne et le personnel soignant, les professionnels de santé.

Que propose-t-on durant une séance de médiation animale ? Quels sont les objectifs ?

Les séances sont très différentes selon le public : cela passe par de simples visites pour rompre la solitude (notamment en EHPAD) ou des séances d'animation. On peut aussi pratiquer des ateliers thérapeutiques, en lien avec les professionnels de santé.

Les activités  :

le soin aux animaux, permettant ainsi de travailler la motricité fine. (en brossant l'animal par exemple). On garde ainsi l'estime de soi et l'impression d'être utile.

La « calinothérapie » : séances de câlins avec les animaux, permet de décompresser, de se relaxer, de parler et donc de faire travailler sa mémoire (notamment pour les seniors)

les promenades : permettent de développer la communication non verbale, de sortir de l'isolement, notamment pour les personnes autistes ou personnes âgées, travail de l'équilibre et prévention des chutes.

Des jeux : permettent de travailler la motricité, de se repérer dans l'espace.

Avec quel animal peut-on travailler en médiation animale ?

Le chien est certainement l'animal « clé» en médiation. En effet, nombre du public rencontré a déjà possédé un chien et le contact s'établit donc facilement. Néanmoins, selon le tempérament, les aptitudes de tel ou tel chien , il sera bon de voir pour quel public il s'adaptera le mieux.

Le cheval ou le poney sont également de fabuleux médiateurs, notamment avec les enfants hyperactifs. En prendre soin, les monter, leur parler, met le public en confiance et améliore la santé mentale et émotionnelle.

Enfin, de plus en plus, la médiation animale est « miniature », avec les hamsters, lapins, gerbilles... Ces petits animaux apaisent beaucoup et permettent de développer ou d'acquérir de nombreuses capacités motrices



Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits