La crise des migrants revisitée


C’est le sujet qui fait la Une de tous les journaux, Tout le monde s'y est mis car les "grands" de ce monde ont décidé d'en parler. Avaient-ils seulement le choix?
A vrai dire pas vraiment.

Tous ces fuyards qui déferlent en Europe, épuisés par des guerres à causes et durée indéterminées orchestrées dans des riches bureaux occidentaux, épuisés par des catastrophes humanitaires incessantes comme la faim chronique ou les épidémies chroniques en Afrique, orchestrées par les grands groupes financiers qui spéculent sur les produits de première nécessité, épuisés d’être les éternels malchanceux; épuisés d’être tiers-mondistes. Ces hordes de fuyards, dépouillés de toute solution domestique, dépouillés de leur nations, dépouillés de leur avenir, dépouillés de dignité, se jettent à corps perdu sur le chemins de l’exil avec la dernière energie qui leur reste, celle du désespoir.

L’Europe horrifiée et inquiète voit arriver à ses portes, non plus seulement les Subsahariens, éternels abonnés aux bureaux des aides humanitaires, locataires naturels des ghettos servant de camps de refugiés, receleurs malgré eux des restes des occidentaux, salisseurs à plein temps des belles avenues européennes, elle voit arriver des hordes humaines venues d’Orient!

De potentiels terroristes peut-être. Sait-on jamais qui se cache derrière le visage épuisé et ravagé d’un fuyard?! Après tout, ces gens, on ne les connaît pas, on n’a pas la même culture! Nous on est civilisé, on a la démocratie, nos fils sont bien éduqués, ils savent lire et écrire, ils parlent couramment nos langues, ils sont sociables avec leurs semblables, ils savent se tenir à table, ils sont honnêtes et travailleurs. Nos adolescents ont chacun trois smartphones, nos enfants ont tellement de jouets qu’ils ne savent pas quoi en faire....

Qui sont donc tous ces Nzuma, ces El Chakri, ces Mustaffa…? Et c’est quoi tous ces patois incompréhensibles? Que signifient ces mains d’Homme tendues, ces enfants hagards, ces femmes venues d’ailleurs, Ces vies inconnues de nous.

Et  ces haillons qui puent!

C’est quoi ces désirs d’humanité? Vous êtes des tiers-mondistes, vous devez rester dans le tiers monde.

« Ne venez pas en Europe. Ne croyez pas les passeurs. Ne risquez pas vos vies et votre argent. Tout cela ne servira à rien » C’est l’extrait de l’appel à la raison déchirant d’emotion que le President du conseil européen Donald Tusk a lancé aux migrants économiques. En d’autres termes, il dit

« Crevez chez vous je vous en supplie, il n’ya pas de place pour vous ici en Europe, même pas dans les cimetières; car c’est là que nombreux de vous termineront leur course ».

Ce qui est un fait depuis des années. Des migrants meurent en masse sur tous les fronts de leurs mission de survie. Aucune catastrophe alarmante ne freine leur marche, l’instinct de survie est toujours le dernier à mourir.

Occident; résigne-toi donc à voir ta culture mélangée à toutes les sauces, ou alors; regarde toi dans une glace, reconnaît les effets collatéraux de la conquête des colonies à coups de chicotte, de travaux forcés et de tueries, des ingérences humanitaires, de l’exportation de la démocratie à coups de fusil.

Tout n’est pourtant pas perdu; il suffit par exemple que tu libères tes colonies d’Afrique de ta presence envahissante, il ya de fortes chances pour que tes ghettos à refugiés se vident en peu de temps.



Régine

Journaliste freelance

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits