la créativité...langage de l'âme

L'homme cherche depuis le commencement à laisser une trace de son passage sur terre. Pourquoi ce besoin viscéral s'exprime-t-il? Parce que l'acte de créer, que nous le faisions en conscience ou non est un acte de foi en nous, il répond à un besoin profond de partager avec d'autres, notre vision  du monde qui nous entoure, il nous rend heureux, nous apaise, nous réconforte, nous fait sentir en harmonie, nous permet de nous libérer, en  réunifiant deux parties de notre être indissociables et parfois conflictuelles, l'esprit et le corps.

Car, tapie au fond de chacun d'entre nous, s'exprimant à travers nos ressentis et nos émotions, et  utilisant LA CREATIVITE pour nous communiquer ses besoins profonds, se trouve L'ÂME,  qui a besoin aussi du concours du CORPS pour agir.

Il devient alors plus facile de comprendre ce qui peut empêcher l'épanouissement de nos êtres pour peu que des paroles, prononcées jadis de la bouche de certains proches, devenues depuis des croyances solidement ancrées, puisqu'elles ont participé à la construction de notre personnalité, nous aient fermé des portes d'accès au bien-être, provoquant même nos réflexions sur le fait que nous ne soyons plus des enfants, les seuls autorisés aux yeux du monde et aux nôtres, à faire des patouilles.

Ces dimensions,longtemps occultées, d'un être s'inscrivant dans une globalité ont mené à nous créer des masques sociaux compatibles avec ce qu'on attendait de nous, à faire plaisir plutôt qu'à chercher à se faire plaisir, à étouffer en nous pour les apparences et les peurs de jugement , ce qui puissamment vibre en nous, qui nous est personnel et précieux. Le système scolaire y a contribué, lui aussi, et je constate chaque jour, dans le cadre de mon métier d'animatrice du secteur de l'enfance, que dès l'entrée en primaire, des blocages s'installent tels que : il est interdit de sortir du cadre, on ne dépasse pas, on travaille proprement, ce qui à la longue ne permet plus une totale liberté d'expression et s'inscrit évidemment pour longtemps dans d'autres aspects de la vie.  La vie entière est mouvement, laissons chacun suivre le sien. 

La tendance s'inversant un peu nous pouvons espérer pour les petits d'aujourd'hui plus de chance que nous n'en avons eu.

Certains pensent également que seules certaines formes d'art comme la sculpture, la peinture,  entrent dans des sphères particulières, qu'elles seulement sont représentatives de ce que peut offrir l'accès à la la culture. Il suffit de réfléchir un peu pour se rendre compte qu'il n'en est rien. Chaque jour qui se lève apporte son lot de créations, y avez-vous déjà songé? La façon de s'habiller, de communiquer, d'écrire, les jeux de société que l'on prend le temps de partager, le pain que l'on fait avec amour, les recettes que l'on tente, absolument tout ce que nous faisons, du lever au coucher est source de créativité,d'imagination, de vue personnelle et en prendre conscience est un sans doute la meilleure façon de transmettre à nos enfants cette merveilleuse ressource intérieure, qui projette à l'extérieur ce et qui nous sommes individuellement.

Il est une forme de thérapie nommée Art-Thérapie qui démontre d'une façon indiscutable qu'il est possible d'exprimer ses mal-êtres, à travers des ateliers d'expressions artistiques ludiques, par n'importe quel médium, en groupe, ou en famille.  L'Association "LE PAS SAGE", basé à Rixheim, dans le Haut-Rhin, oeuvre dans ce sens et sa méthode originale combinant les musiques du monde, l’appréhension du matériau  avant une séance de travail dans un accompagnement bienveillant, sans jugement a déjà permis à bon nombre de familles en difficultés du lien, d'ouvrir de nouveaux champs de possibles, de s'écouter, de se rendre compte que chacun a quelque chose à exprimer de l'ordre de ses besoins, et que c'est ensemble qu'il convient d'y réfléchir pour que tous s'épanouissent mieux. Ainsi quels que soient les domaines comme:  les étapes d'un deuil, les difficultés de comportements, ou les situations d'hébergement en urgence suite à des actes de  violences, ou simplement pour se connaître mieux et développer son potentiel artistique, il est extrêmement intéressant de participer à des séances d'ateliers qui dans la douceur, pourraient vous révéler à vous-mêmes. 

Voici le chemin que j'ai suivi, que je suis encore, alors que je n'avais pas me semblait-il, les qualités pour peindre ou sculpter. Ce qui m'amène à affirmer ,que, seule une personne ayant l'expérience de ce vécu aura la  véritable compétence de guider les autres ,parce que le chemin est aussi semé de doutes, d'incertitudes, de peurs, de sentiments contradictoires et que le corps, suivant  la stratégie qu'il aura mis en place pour vous protéger, aura toutes les raisons de vous faire abandonner. Découvrir ou se (re)lier à sa créativité n'est donc pas anodin et demande courage, persévérance, et patience, mais au bout de la route, un sentiment immense de fierté et de liberté! 

sabine kremper

"En chacun de nous existe un immense potentiel créatif, le langage de l'âme " sa manière de s'exprimer ne dépend que de ce que nous osons ou des expériences vécues alors j'ai décidé de garder l'émerveillement de l'enfance, quand tout était neuf, beau, magique. Je suis conteuse, poète, peintre, et animatrice dans le secteur de l'enfance et je m'investis dans ma petite association "le Pas Sage" qui défend cette idée

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits