La Bible du Diable

On sait que les Bibliothèques Nationales recèlent des curiosités extraordinaires. Celle de Suède ne déroge pas à la règle. On y trouve notamment la Bible du Diable.

Ce manuscrit a été écrit au début du XIIIème siècle dans le monastère bénédictin de Podlazice en Bohême centrale. Ce livre étrange s’appelle en réalité le Codex Gigas. C’est-à-dire, livre géant. En effet ce manuscrit est le plus grand livre du moyen-âge. Il mesure 92 cm et pèse 75 kg. Pour l’essentiel, on trouve dans ses 312 feuillets, soit 624 pages, un calendrier nécrologique, des formules incantatoires, l’Ancien et le Nouveau Testament ainsi que des documents historiques, écrits en latin.

Pourquoi le Codex Gigas a été surnommé la Bible du Diable ? La légende raconte qu’un moine du monastère de Podlazice fut condamné à être emmuré vivant. Pour se soustraire à cette condamnation, le moine certifia qu’il pouvait écrire en une nuit le plus grand livre du monde. Malheureusement, minuit arriva et il sut dès lors que son entreprise était vouée à l’échec. Il supplia le Diable de lui venir en aide. En guise de remerciement, il ajouta une illustration représentant le prince des ténèbres à l’intérieur du manuscrit.

Et effectivement, on découvre à la page 290 de ce manuscrit une représentation du Diable mesurant pas moins de 50 cm. Cette représentation diabolique donna plus tard au manuscrit son appellation de Bible du Diable.

Les bibliophiles ou les amateurs de curiosités peuvent se réjouir. Une version numérisée de la Bible du Diable est accessible sur le site de la Bibliothèque Nationale de Suède.


HAYDEN STAPNER

J'aime écrire. J'aime, plus que de raison.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits