L’enfer est au coin de la rue

L’enfer est au coin de la rue! Cette boite à être, m’envoie des messages à la con ! Un fer à repasser les vieux films, c’est ce que je vais me payer. Merci Jean (Seberg) ! Tu m’as donné le blue ! Des bleus, j’en ai pris, les « Cicatristes » ça vous fout un épiderme en l’air comme un vaurien, Je marque beaucoup, même si ça sert à rien. Je tombe à pic, ils m’emmerdent tous ces cons, leçons ci laissons ça, les soucis, patatra ! J’irai cracher sur vos tombes avec un Vian, bad boy ou pas, ça change quoi ?.. On en avale de la liqueur de peur, on s’emballe, on s’en bat les balloches, mouche de coche ! Teinté et si bien, que la couleur grise, on en veut pas, c’est toujours gris souris à la pluie, Fred il aime pas ça, il peut frapper Champagne, les poings fermés dans les poches, la colère coincée dans l’encoche. Je suis, mais rebelle, tu es, si belle, dans tes pas, sparadrap, mêlés, au sang de ta bouche, arrêtes ! Tout de toi me touche.. Oui je sais, c’est un rêve accroché au plafond, il tisse son étoile, araignée, et mon cœur prisonnier. Mes créances, mes craies en, terre ciel, marelle, j’irai pas au paradis, pas un radis, sur les nerfs de la guerre, faux cils, je regarde de travers, le fameux torve, qui me love ? Talent comptant, je paie le prix, talons anguilles, je marche à côté, perché sur les supercheries, ma super chérie, sexy comme toi y a pas ! J’agite ma boule neigeuse, Paris est à mes pieds, un vertige Tour Eiffel, s’affale façon canapé, ma vie est un four, petit, je laisse ramper mon corps serpent, tiens il fait nuit ! Stéphanie, ma belle décalée, un smoking nuit d’été s’il te plaît ! Je te ferai un remake à bout de souffre, il neige dans nos veines, un suicide à peine perdue, cours cours sur la pellicule ! Mauvais trip, close combat, la vie ici bat le pavé, aux aguets, raté ce train quotidien, sur un quai, arrimé à ton cou, ça me rend fou ! Je loue des louanges, ta chevelure à franges, complet mentir, veste retournée, mouton à compter, je ne dors pas, tu ne m’adores plus, c’est si long les heures !.. A côté, c’est moi, raté quoi ? A la banque office, tu seras un homme mon fils, à la bonne heure, trop de retard sur le bonheur, avances, fauché comme les blés, tes cheveux blonds sentent si bon, ta voix au chant me rend à cran. Interstice, soudain un vol de diamants, le ciel brille, quatre cinq six, tiens voilà la police, l’enfer est au coin de la rue, Dieu monte Pégase à cru, vertiges de la foi, qui fait dans la cour des miracles les cent pas. C’est l’automne ! Tu parles si je m’en tamponne, les feuilles gâchées tombent sur le parquet, il y a une montée des flots, l’encre coule sur mon tombeau, j’aurai ta peau tatouée, mon crime même si tu, restes entier. Mon ange gardien est alcoolique, il se tape des putains rue des maquereaux, t’en fais pas, la vie c’est vraiment top niveau ! Les petits rats de l’opéra hantent les catacombes, la danse macabre se joue sur le marbre, j’entends un air de saxo, plaintif, tel un diminutif, la houle me foule sur la plage des galets, à ce niveau de marée, rien à faire pour m’égaler. Je relis le Petit Prince, saint exaspéré un bel utopiste, il aurait pu faire des merveilles avec Caroll, je suis tellement en retard, tous ces lapins posés, un vrai chantier ! Le coup de foudre en fermeture éclair, s’ouvre sur le dédain, je ne sais pas si ça déteint ? Elle me détient, derviche tourneur, que des tours sur moi m’aime, des détours en dédales, je file à l’eau tel un squale. Polaroid, je fixe le temps qui m’oublie, boite à sourires, souviens toi il pleuvait sur un Paris Brest, je me prends une veste, c’est doux le cachemire, j’aimerais dans ma main, garder ton parfum, la soie de toi revenir parfois. Hier à me souvenir, le cœur en porte-clefs, je défais ma liberté, mon enfer voilé pleure sur ma joue en feu, en joue feu!

Inspiration via Stéfanie Renoma- Jean Seberg

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits