L'échec

N'avez-vous jamais échoué ?


Cette année, j'ai échoué. C'est la première fois que j'échoue, moi qui prend tant garde à ne surtout pas prendre ce risque. Je ne me lance pas dans des projets si je doute, même un peu, de mes capacités à les mener à bien. Je préfère ne pas tenter plutôt que de devoir expliquer pourquoi ça n'a pas fonctionné, comment ça n'a pas fonctionné, comment ça aurait pu fonctionner. Je prends garde à ne pas trop sortir de ma zone de confort, à ne pas me mettre en danger. Cette année, ça n'a pas fonctionné.

Cette année, j'ai échoué et j'ai entendu à quel point j'avais échoué. J'ai entendu à quel point j'avais failli à mon devoir. A quel point j'aurais dû faire les choses autrement pour éviter l'échec. J'ai entendu à quel point j'étais médiocre. A quel point je devais progresser. J'ai entendu que peut-être je ne pourrais pas progresser. Que peut-être on ne me faisait pas confiance. Que je n'avais pas autant de valeur qu'espéré par d'autre, et que c'était surprenant. Qu'il fallait que je parle quand on ne m'écoutait pas, car cela aurait tout changé. 

Cette année, j'ai échoué et je me suis questionnée. Sur moi. Sur mon futur. Sur mes compétences. Sur mes envies. Sur mes devoirs. Sur mes projets. 

Cette année, j'ai échoué et j'ai dû l'expliquer à de nombreuses personnes. Cent fois, j'ai dû me justifier. Cent fois, j'ai dû expliquer pourquoi. Cent fois, j'ai dû expliquer comment. Cent fois, j'ai dû expliquer ce qui se passerait ensuite. Cent fois, j'ai vu des regards se crisper. Cent fois, j'ai entendu des excuses de personnes qui n'étaient responsables de rien. Cent fois, j'ai entendu à quel point les autres pensaient ma situation injuste. Cent fois, j'ai réexpliqué pourquoi ce n'était pas si grave. Cent fois, j'ai dû expliquer. Expliquer. Expliquer encore.

Cette année, j'ai échoué et j'ai vu des personnes poser leur main sur mon épaule, me soutenir par leurs mots, par leur regard, par leur présence. Des personnes ont attendu à mes côtés, immobiles, silencieuses, que je finisse par dire un mot, une phrase, ou rien du tout. Des personnes ont écouté, compris, rassuré. Des personnes sont restées tard dans la nuit près de moi, dans l'ombre. Des personnes ont tout annulé pour venir me rejoindre. Des personnes ont eu cette réaction qui fait du bien, celle dont on a besoin à ce moment précis, celle qui panse. 

Cette année, j'ai échoué et j'ai appris. J'ai appris que des personnes étaient à mes côtés quoi qu'il arrive. J'ai appris que je n'étais pas infaillible et que je n'avais pas à l'être. J'ai appris que j'avais le droit de changer, d'abandonner, de recommencer. J'ai appris que l'échec pouvait aussi me construire, qu'il était une pierre dans mon édifice. Une pierre un peu sale, un peu abîmée, mais une pierre solide, qui pourrait accueillir d'autres pierres.

Cette année, j'ai échoué et je réessaierai l'année prochaine.

Estamini

Quelques mots par-ci, quelques mots par-là... Mes lectures, mes humeurs, mes pensées, mes connaissances.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits