Juste le début du festival de Cannes

Ce qu'il faut retenir depuis le début du festival 

Le cinéaste new-yorkais, Woody Allen, a subi les moqueries de Laurent Lafitte lors de l'ouverture du Festival, faisant réagir les fans, copains moqueurs, presse internationale et twittos enragés, avec la phrase suivante : « Ces dernières années, vous avez beau­coup tourné en Europe alors que vous n’êtes même pas condamné pour viol aux États-Unis. » La comparaison directe avec Roman Polanski n'a pas perturbé le réalisateur, scénariste et acteur. Selon Variety, il aurait déclaré : "En matière d’hu­mour, je ne suis pas quelqu’un qui juge ou qui censure. Je suis moi-même un humo­riste et je pense que tous les comiques devraient être libres de faire toutes les blagues qu’ils veulent. »

Mercredi 11 mai, Woody Allen a ouvert la 69e édition du festival de Cannes, avec son nouveau film et son équipe, « Café Society », présenté hors-compétition. De nombreuses personnalités étaient très attendues, dont Kristen Stewart et Blake Lively.

Julia Roberts assurait sa première montée des marches du Festival de Cannes, accompagnée par son ami George Clooney et la femme de ce dernier, Amal Alamuddin. C’est pieds nus qu’elle a tenu à gravir les marches, non sans rappeler la polémique sur le port obligatoire des talons hauts lors de l’édition précédente.

Quatre Français sont sélectionnés pour le prestigieux festival

- Personal Shopper, d’Olivier Assayas, avec Kristen Stewart. Si vous n’avez pas encore vu Sils Maria du même réalisateur, avec Kristen Stewart ( il croit fort en elle, définitivement ! ) et Juliette Binoche, je vous recommande vivement son visionnage.

- Mal de pierres, de Nicole Garcia, avec Marion Cotillard

- Ma loute, de Bruno Dumont, avec Fabrice Luchini, Juliette Binoche et Valeria Bruni-Tedeschi.

- Rester vertical, d’Alain Guiraudie réalisateur de L’Inconnu du lac.

Trois Américains sont dans la course à la Palme d’or

- The Last Face, de Sean Penn, avec Charlize Theron, Javier Bardem et Adèle Exarchopoulos.

- Paterson, de Jim Jarmusch, avec Adam Driver

- Loving, de Jeff Nichols

Le film que j’attends le plus impatiemment est Juste la fin du monde, du Canadien Xavier Dolan, avec Marion Cotillard, Vincent Cassel et Léa Seydoux. Je vous propose de voir un petit extrait ci-dessous. Son film Mommy a remporté le prix du Jury en 2014.

Au total, 21 films, dont 13 européens, sont en compétition officielle pour la Palme d’Or. 

Rendez-vous lors de l'annonce des résultats ! 

Ilysible

Amoureuse de culture, web, cinéma, littérature & séries

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits