Johnny Forever

Ce matin, un sms de ma soeur. Johnny Hallyday est décédé. Je le lis et soudain j'ai l'impression que tout s'écroule, ma jeunesse, mes souvenirs, ma vie, mon coeur. Je me mets à pleurer comme une gamine devant mon fils qui ne comprends pas. Je lui dis alors :

Johnny Hallyday est mort...

Une grande perte pour nous, la France.

Je pleure et je me mets à chanter "Qu'on me donne l'envie, l'envie d'avoir envie...."

Oui j'ai envie, oui que cela ne soit qu'un cauchemar, une plaisanterie de mauvais goût mais ce n'est pas le cas. Je pleure et je lève le poing vers le ciel, pour dire "putain", non pas lui, marre de tous ces morts, ces pertes, cette perte. Pourquoi ? La vie c'est çà, la vie et la mort, c'est nul. Si y'a un Dieu, il est nul. Et je continue à chanter et pleurer, en deuil orpheline.

Certains ne comprendront pas, je m'en fous.

Chacun son coeur et ses amours, sa vie. Ses envies.

La France est en deuil, je pense à sa famille, ses fans. J'étais pas la fan, pas les moyens mais j'aimais Johnny et depuis toute petite j'ai écouté des chansons de lui. Dans la maison familiale, le tourne disques crachait la voix du rockeur et je pouvais admirer des 75 tours et 45 tours de lui.


Vive le rock !!

Vive Johnny !!

Johnny Hallyday à jamais !


L.G.


Laetitia Gand

écrivain, chroniqueuse littéraire, rédactrice freelance laetitia.gand422@orange.fr http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/ http://laetitiagand.simplesite.com/434673763 http://leslecturesdelaeti.eklablog.com/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits