Je suis la galette, la galette...

En ce jour de l'Ephiphanie, apprenons d'où nous vient la galette des rois !

Et oui, douze jours après la naissance du petit Jésus, et comme si on était pas rassasiés, voici venu le temps de la galette des rois. Mais d'où vient cette tradition, et pourquoi le 6 janvier ? Info ou intox ?

Nous savons que les rois mages vinrent se recueillir devant la crèche un 6 janvier, offrant de nombreux présents au nouveau né. C'est ce que nous connaissons de la culture chrétienne... Mais... cette tradition est bien plus ancienne que nous le croyons. En effet, selon la culture Païenne, le dieu Dyonisos était à l'honneur. Vint ensuite le tour du dieu Saturnin, célèbre chez les Romains. En bref, tous se battent pour être les premiers à avoir partagé le gâteau des rois !

Revenons-en à l'Epiphanie, un mot qui désigne "révélation" et nous venant tout droit de la Grèce antique. Dans chaque origine, ce terme renvoi à son "dieu" l'image d'une prise de conscience, des divinités apparaissant aux hommes.

Pour ce qui est du choix de la date, communément, nous fêtons l'Epiphanie le 06 janvier, mais en réalité, et après un décret datant de 1802, la date officielle pour déguster la galette en France est le deuxième dimanche après Nöel.

Le 06 janvier est férié dans plusieurs pays, c'est dire tant les coutumes diffèrent selon les nations d'un même continent !

Bref, que vous l'aimiez ou non, la galette est présente sous différentes formes, offrant une grande variété de saveurs, mais toujours dorée !

Savourez-la et devenez roi d'un jour, mais surtout, n'oubliez pas la part du pauvre (tradition française).


Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits