Ici et ailleurs


Ici, il y a le train qui entre en gare, terminus tout le monde descend à l'arrêt. Les freins opèrent avec minutie sous le contrôle du conducteur. Les portes automatiques s'ouvrent, libérant l'air ambiant d'intérieur qui heurte l'air frais du dehors. Une brume légère inonde les alentours. Le flot de voyageurs s'engouffre aux sorties et se déversent sur les quais gris.

Ailleurs, il y a l'écho des fantômes hurlant dans le train de la mort, l'écho de leurs pleurs déchirés, l'écho sourd d'une survie mais à regarder tout est vide, seuls restent la tôle, toujours brûlante au soleil, la rouille s'est installée et les herbes folles ont envahi le lieu maudit comme pour dire que la vie renait toujours même après le chaos.

Ici, il y a la pluie qui transperce le ciel gonflé de nuages et déverse ses gouttes froides sur la terre qui se gorge, accueillante comme une bouche géante qui boit.

Ailleurs, il y a un sol craquelé et poussiéreux, un point d'eau misérable où s'abreuvent quelques bêtes égarées, des pousses quasi-asséchées entre les fêlures de la terre, une femme à la peau sombre portant à bout de bras sur sa tête une calebasse vide. Son pas pesant vogue vers le puits...

Ici, il y a le nouveau-né qui tète le sein maternel, une succion douce comme un clapotis, les paupières s'alourdissent sous la chaleur du lait qui envahit son petit corps. Une petite main tient un doigt de géante gentille au regard plein d'amour. La baie vitrée de la chambre couleur saumon laisse entrer les rayons du soleil...

Ailleurs, il y a l'enfant, les côtes saillantes dans les bras de sa mère, seins de tombe comme une fontaine tarie. Le soleil brûle leur corps de misère. Une mouche est posée sur la joue enfantine comme déjà le charognard sur le cadavre exquis, offert en pâture.

Ici ou ailleurs, peu importe, c'est une vie...


L.G.

Laetitia Gand

écrivain, chroniqueuse littéraire, rédactrice freelance laetitia.gand422@orange.fr http://le.comptoir.des.mots.over-blog.com/ http://laetitiagand.simplesite.com/434673763 http://leslecturesdelaeti.eklablog.com/

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits