Histoire vraie (arrogance suite)

Jean-Claude Mas, président de Poly Implant Prothèse (PIP) risque 5 ans de prison dans l'affaire des prothèses mammaires défectueuses. Plus surprenant, c'est une femme qui risque également 5 ans de prison pour s'être fait faire une PIP.

L'affaire ne se passe pas au Bois de Boulogne, mais en Roumanie. La star de la télévision roumaine Simona Suhoi a été arrêtée par la police, alors qu'elle conduisait sans ceinture de sécurité.

L'explication fournie par Simona pour justifier son infraction n'a pas séduit la police, qui n'a pas du tout vu cette affaire d'un bon oeil. Simona a expliqué qu'elle voulait se rendre à la clinique le plus rapidement possible : "C’est à cause de mes faux seins. Je n’avais pas le choix. J’avais une terrible douleur dans la poitrine. Je voulais prendre un taxi mais ils étaient tous occupés".

Le souci est qu'elle conduisait sans permis non plus. Car elle s'est vue retirer son permis il y a un mois, à la suite d'une implication dans un accident de la route. Du coup Simona Suhoi risque 5 années de prison, aussi fermes et aussi douloureuses que sa poitrine.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits