Freelance : 5 possibilités de se faire remarquer sur le web

Pour un freelance, le web est actuellement l’une des manières de se faire remarquer, surtout lorsqu’on a des moyens limité et qu’on doit subsister face aux grandes sociétés.

Le web permet de se faire connaître sans rien débourser, si ce n’est du temps. Voici une démonstration des principaux outils pour se faire connaître sur le web et un aperçu de leurs avantages.


Réseaux sociaux


Les réseaux sociaux sont une manière essentielle d'être reconnu par les entreprises. Pour arriver à avoir du succès dans ce que l'on entreprend, plusieurs conditions sont requises :

Être présent, partager et publier assidûment des articles pour attirer l’attention.

Tenir compte des particularités des différents réseaux sociaux et adapter votre message en conséquence. On ne correspond pas de la même manière sur un réseau social professionnel que sur Facebook.

Ne pas laisser vos comptes à l’abandon, cela pourrait vouloir dire que vous n'êtes pas professionnelles. Des outils sont à votre disposition pour normaliser vos contenus et les répartir dans le temps. Vous pouvez ainsi rester présent sans y consacrer trop de temps. Par exemple, Hootsuite.

Ne pas être trop commercial. Vous risqueriez de décourager tous ceux qui vous suivent, être actifs sur les réseaux sociaux, c'est avant tout pour obtenir des renseignements de qualité.

En même temps, les réseaux sociaux sont un remarquable moyen d'accroître et de conserver votre réseau, d'accomplir votre rêve professionnel ou encore d'explorer.


Un blog professionnel


Un blog donne une opportunité de mettre en évidence ces compétences et ces capacités professionnelles et cela donne l’opportunité de visiter votre site Internet et de le découvrir.


En réalisant des articles assez souvent sur votre blog, vous exercez positivement sur le référencement de votre site et améliorer vos probabilités de gagner des clients en vous plaçant sur des mots - clés engendrant une quantité de recherche.


Le blog est identique aux réseaux sociaux : concevoir des articles périodiquement sur celui - ci permet d’avoir des textes à diffuser sur vos réseaux sociaux et ainsi améliorer le trafic de votre site.


Un blog exige un engagement acceptable : rien ne vous impose de présenter du contenu chaque jour. Choisissez une cadence de parution supportable sur le log terme, car les bénéfices ne seront pas perceptibles tout de suite. Une fois parus, vos textes sont à vous et ne vont pas se vocaliser avec le temps. Vous pourrez très bien conquérir de nouveaux prospects, actuellement convaincu par un texte écrit en 2014 par exemple.


Enfin, avoir un blog est une très bonne occasion d’être en veille sur votre secteur d’activité.


Livre blanc


Les articles de haute qualité sont très prisés sur Internet.

En tant que freelance, c’est un bon moyen de se faire repérer en étant indispensable au lecteur.

Ce style de textes vous donne la possibilité de montrer votre talent en créant un contenu exhaustif sur un secteur que vous dominez. C’est dans cette réflexion qu’ITG a élaborée son livre blanc : tout cultiver sur le portage salarial.


La création d’un livre blanc peut vous permettre d’avoir des adresses mail de valeur et d'explorer par la suite. Sur le web, il est tout à fait autorisé de consulter des personnes qui téléchargent un livre blanc de mettre leurs adresses mails, ou encore de les faire “régler” avec un tweet en échange, par exemple.


Tout comme les moyens relatés auparavant, élaborer un livre blanc est un bon tremplin d’acquérir des visiteurs, d’accroître votre trafic et de développer votre image.


Annuaires


Les annuaires donnent la possibilité de mettre un lien vers votre site et de laisser vos coordonnées.

Pour un freelance, 2 types d’annuaires sont élaborés :

Ceux qui appartiennent à votre secteur d’activité

Ceux qui rassemblent des professionnels par ville ou par territoire.

En avantageant ces annuaires, vous maximisez les occasions de vous faire repérer auprès des bonnes personnes et d’avoir des retombées.

Attention à ne pas exagérer sur les annuaires : une adhésion compacte peut vous sanctionner sur les moteurs de recherche.


Portfolio


Certaines sociétés ne sont pas favorables à l’idée de demander à un freelance avec qui elles n’ont jamais collaboré, pour les complications que cela englobe. Pour écarter d’éventuelles craintes sur ses capacités et son sérieux, montrer ses ouvrages est essentiel.

Actuellement, la majorité des designers en freelance ont leur site web et un portfolio annonçant leurs créations et les programmes auxquels ils ont collaboré. Au-delà de cet exemple, un portfolio permet de livrer une description des nouvelles fonctionnalités présentées par un freelance.

Le portfolio s’est “généralisé” : il n’est plus indispensable d’avoir des connaissances spécifiques poussées pour l’accomplir. Pour cela, il demeure de nombreuses plateformes, parmi les quelles Portfolio box, Wix ou tout simplement WordPress.


Le partage salarial, est une convention, mais aussi un tremplin.


Le but de tout freelance est de perpétuer son activité, ce qui nécessite de se faire reconnaître. Or, l’éloignement est généralement une entrave au progrès de l’activité du freelance.

C’est pour cette raison que beaucoup de freelances on prit la décision d’exercer leur activité en partage salarial.


Voici les principales raisons de ce choix :


En partage salarial, un indépendant profite de l’appui de l’entreprise de partage. Celle-ci lui permet à la fois de retrouver des spécialistes, d’augmenter des partenariats, de profiter d’organisme, ou encore de ne plus avoir à manager sa gestion, qui revient à la responsabilité de l’entreprise de partage moyennant un coefficient (environ 10 %) sur son chiffre d’affaires.

En parallèle, le partage donne au freelance de la sérénité : un employé profite du statut de salarié et des intérêts adoptés en matière de protection sociale ou de contribution retraite.

C'est donc un moyen de maintenir et de préserver la liberté que chérissent les collaborateurs indépendants lorsque l'entreprise en a besoin.

Anonymous

undefined

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits