Facebook Graph Search

Début 2019, le célèbre réseau social Facebook comptait plus de 2,3 milliards d'utilisateurs actifs dans le monde, dont 33 millions de français.

Vous-même êtes presque certainement un utilisateur de Facebook. Mais connaissez-vous le Facebook Graph Search ? Il s'agit d'un moteur de recherche interne, et est utilisé pour affiner les résultats d'une recherche quelconque, mais cet outil reste assez méconnu.

J'avais personnellement entendu parler de Graph Search au début de l'année 2013, à l'époque de sa mise en service sur Facebook. Cependant, afin de pouvoir l'utiliser, il est nécessaire d'abord de paramétrer votre compte Facebook en lui attribuant la langue « English (US) » à la place de la langue « French », parce que ce moteur fonctionne sémantiquement en langue anglaise.

Que peut-on faire avec Graph Search ?

Dans la barre de recherche de Facebook, on peut envoyer des requêtes comme par exemple :

  • People who live in Paris pour rechercher les personnes qui habitent à Paris.
  • People who went to Harvard University pour avoir la liste des personnes qui ont étudié dans la prestigieuse université américaine Harvard.

Mais très vite, on s'aperçoit que les commandes ne fonctionnent pas toujours bien, ou sont inadaptées ou incorrectes, ou même plutôt limitées. Par exemple : people who have lived in Paris, ça ne marche pas…

Mais il existe une solution efficace. On peut utiliser différemment Graph Search de façon alternative via la barre d'URL (la barre d'adresse) de votre navigateur web.

Comment écrire directement les paramètres dans la barre d'adresse du navigateur ?

  • Vous vous connectez d'abord sur votre compte Facebook.
  • Ensuite, on écrit d'abord https://www.facebook.com/search/
  • Ensuite, tout mot-clé utilisé dans la chaîne de texte est précédé par /str/.
  • Et s'il y a au moins deux paramètres indépendants dans la chaîne, on termine l'écriture avec /intersect/ qui est un opérateur logique booléen qui signifie « ET » (« AND ») si on veut combiner deux paramètres ensemble. Mais on terminera par /union/ à la place de /intersect/ si on préfère utiliser un opérateur logique booléen qui signifie « OU » (« OR »). Vous allez vite comprendre.

Exemple de requêtes :

Liste des personnes qui habitent actuellement à Paris :

  • https://www.facebook.com/search/str/paris/pages-named/residents/present/

Liste des personnes qui ont autrefois habité Paris :

  • https://www.facebook.com/search/str/paris/pages-named/residents/past/

Personnes qui habitent actuellement en région Île-de-France :

  • https://www.facebook.com/search/str/ile-de-france/pages-named/residents/present/

Personnes qui résident actuellement en France :

  • https://www.facebook.com/search/str/105604449474183/residents/present/

Liste des hommes prénommés Patrick qui habitent actuellement Toulouse :

  • https://www.facebook.com/search/str/patrick/users-named/str/toulouse/pages-named/residents/present/intersect/

Liste des hommes prénommés Patrick qui habitent actuellement Toulouse et qui ont habité Paris :

  • https://www.facebook.com/search/str/patrick/users-named/str/toulouse/pages-named/residents/present/str/paris/pages-named/residents/past/intersect/

On voit qu'on peut réaliser des recherches approfondies et précises.

Autres exemples :

Liste des parisiens qui ont liké (qui aiment) la page Facebook de l'association française pour l'information scientifique (AFIS) :

  • https://www.facebook.com/search/str/afis%20-%20science%20et%20pseudo-sciences/pages-named/likers/str/paris/pages-named/residents/present/intersect/

Si on recherche des images humoristiques, on peut chercher les photos qui sont nommées « humour » ou dont le nom contient le mot-clé « humour » :

  • https://www.facebook.com/search/str/humour/photos-keyword/

Recherche des personnes prénommées Jeanne et qui ont au moins une amie prénommée Louise (et vice versa) :

  • https://www.facebook.com/search/str/jeanne/users-named/friends/str/louise/users-named/intersect/

Liste des personnes qui résident à Genève en Suisse et qui aiment à la fois Céline Dion et Patrick Bruel :

  • https://www.facebook.com/search/str/geneva/pages-named/residents/present/str/c%C3%A9line%20dion/pages-named/likers/str/patrick%20bruel/pages-named/likers/intersect/

Recherche du mot-clé « scientifique » contenu dans un post Facebook (« story » en anglais) publié le mois dernier :

  • https://www.facebook.com/search/str/scientifique/stories-keyword/last-month/date/stories/intersect/

Recherche du mot-clé « scientifique » contenu dans un post Facebook publié par un(e) francilien(ne) :

  • https://www.facebook.com/search/str/ile-de-france/pages-named/residents/present/stories/str/scientifique/stories-keyword/stories/intersect/

Pareil mais posté par un(e) français(e) :

  • https://www.facebook.com/search/str/105604449474183/pages-named/residents/present/stories/str/scientifique/stories-keyword/stories/intersect/

Recherche de posts Facebook dont chacun contient le mot « conneries » ou le mot « foutaises » :

  • https://www.facebook.com/search/str/foutaises/stories-keyword/str/conneries/stories-keyword/union/

C'est équivalent à l'instruction « Posts that are about "Connerie » or are about "Foutaise" » dans le moteur interne de Facebook. 

Liste des photos publiées par des français(es) :

  • https://www.facebook.com/search/str/105604449474183/residents/present/photos/

Personnes de Toulouse âgées d'au moins 30 ans :

  • https://www.facebook.com/search/str/toulouse/pages-named/residents/present/29/users-older/intersect/

Via la barre de recherche du moteur interne de Facebook, on peut aussi écrire simplement :

  • « photos taken in Paris, France from 2018 » pour rechercher les photos prises à Paris en 2018. 

Toujours via le moteur interne, on peut même rechercher des photos prises par un type précis d'appareil :

  • « photos taken by phone xperia U»

Une requête comme « Photos taken in Strasbourg and uploaded by people who live in New York City » ne semble pas du tout fonctionner…

En écrivant autrement, ça semble marcher :

  • « people who live in new york city who uploaded photos taken in versailles» donne la liste des gens qui habitent New York et qui ont pris des photos à Versailles. Mais certains résultats ne sont pas pertinents.

On peut néanmoins faire des requêtes précises, qui fonctionnent :

  • « friends of my friends » : ça marche, et la liste peut être longue même si on a moins de 6 amis.
  • « friends of my friends who are single »
  • « friends of my friends who are men interested in men », équivalent à : https://www.facebook.com/search/me/friends/friends/males/users-interested/males/intersect/
  • « Photos of friends of my friends » : cette requête fonctionne bien
  • « photos of wedding uploaded by friends of my friends »
  • « photos of graduation uploaded by friends of my friends »
  • « photos of single friends of my friends uploaded by friends of my friends »
  • « restaurants in Paris that friends of my friends have been to »
  • « restaurants liked by friends of my friends »
  • « events near Toulouse » : cette requête fonctionne bien
  • « people who follow me » : cette requête fonctionne bien

Voyez-vous l'étendue des possibilités de recherche ? Évidemment, on n'a pas accès aux données qui ont été définies comme strictement privées par les utilisateurs ciblés, heureusement.

Tant que les utilisateurs de Facebook assument leurs publications, pourquoi pas, mais c'est loin d'être le cas : il est temps que les gens prennent conscience qu'il déconseillé de mettre tout et n'importe quoi sur internet, surtout leur vie privée (sur Facebook et tout le reste d'internet). Il y a des règles élémentaires de sécurité qu'on n'envisagerait pas une seconde d’enfreindre dans la vraie vie, car internet est un espace social public identique que celui dans la vie en dehors d'internet.

Néanmoins, Graph Search peut être un bon outil pour les journalistes qui recherchent des événements dans certains lieux. Un outil aussi pour ceux qui cherchent à se faire efficacement de nouveaux amis selon certains critères (proche voisinage géographique, goûts communs).




-


Philip Tchelovek

Blogueur scientifique. Présent sur Skõp depuis le 19/03/2016. Articles sous copyright, mais vous pouvez partager les URL librement.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits