Évanescence.

Je fais parti d'un monde, 

Dans lequel je me perds,

Dans lequel je vagabonde,

Et l’étau se resserre.


Je regarde impuissante, 

Les gens se croiser,

Partager cette douleur lancinante,

Qui ne fait que s'accentuer.


Je vois chez beaucoup cette indifférence,

Cette attitude narcissique,

Chercher dans leur petite existence,

Un vide à combler, par un but toxique.


Je vis dans une vaste blague,

Un monde dénué de sens,

Qui tel une immense vague,

Emporte les sentiments, en tout sens, 

                                                                     Évanescence.



Mims

No matter, you will never know me.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits