Épitaphe


Poème composé par Philip Tchelovek le 4 juillet 2003.



Ci-gît une âme seule qui a souffert toujours.

Ce fut un grand poète, ignoré en son temps ;

Il trouve le repos dans les bras de Satan :

Il mourut anonyme, son poison fut l'amour.



Ses doux yeux bleus d'azur sont fermés à jamais.

Il perdit ses batailles car il était sans armes.

Sa seule étude était la science des larmes,

Fidèle au souvenir de celle qu'il aimait.



© 2003-2017 Philip Tchelovek


Philip Tchelovek

Blogueur scientifique. Présent sur Skõp depuis le 19/03/2016. Articles sous copyright, mais vous pouvez partager les URL librement.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits