En finir avec les troubles débats concernant les femmes voilées et les Femen

Je vous l'avoue, lorsque je croise une femme en noir (qui me fait invariablement penser aux corbeaux), le visage enfermé sous les tissus, mes poils se hérissent. Mes poils se hérissaient à vrai dire, car aujourd'hui, je n'y prête plus attention… Ce sont ces débats à la con mijotés par des médias fourbes et des politics blancs qui nous impriment dans le cerveau leurs pensées dégeulasses ! Mais réellement, la raison est que je suis profondément athée et ne supporte aucun signe ostentatoire de religion dans la vie publique. Cela m'insupporte autant que j'irrite les croyants avec ma négation du divin.  Les athées n'ont guère le droit à la parole en ces temps et n'existent d'ailleurs pas pour les culs bénis de toutes obédiences. Pourtant, ne pas croire, c'est encore croire, n'est-ce pas ?… Agnostique serait plus juste, mais en ce qui me concerne, non, je suis athée et je CROIS qu'il n'existe aucun créateur d'aucune sorte, aucun responsable à ce ténébreux chaos, à part nous. Bref, voilà donc l'explication de mon soulèvement capillaire intempestif.

A part cela, de quel droit, de quel ordre, voudrais-je imposer aux autres de ne pas se vêtir comme ils ou elles le souhaitent ? De quel autoritarisme voudrais-je juger des gens qui ont d'autres coutumes, une autre culture que la mienne et m'immiscer jusqu'à manifester, à leur place, ce que moi-même, je pourrais imaginer de leur sort ? C'est à ces femmes de décider, pas à moi, pas à nous et encore moins à ces politics et à ces presses sans morale aucune, si elles se sentent prisonnières ou non ! Peut-être même qu'elles se sentent protégées du regard visqueux de certains hommes, n'est-ce pas ? De la même manière que j'aimerais que l'on respecte mon athéisme, ayons des égards pour leur croyance ! J'habite Belleville (Paris), un quartier vraiment populaire, mêlant quasiment toutes les sortes de nationalités et de religions. A chaque fois que je sors de ma tanière et me balade dans ses rues parfumées, allez, je croise une ou deux femmes voilées, et encore pas totalement, c'est très rare. Elles font partie du décors, pas plus que ces filles aux strings apparents ou que l'indien à turban.
 En résumé, féministes et autres, vous pouvez donner votre avis, (mais encore une fois sans passer par le filtre de votre culture occidentale qui de mon point de vue est loin d'être idéale et défendable surtout en ce qui concerne le sort de la femme) mais en aucun cas juger et encore moins légiférer… Restez à vos places et occupez vous de votre propre combat qui est loin, très loin d'être gagné… Voilà pour les envoilées.

Les Femens ! Oh, elles en font couler de la bave de crapaud. De l'avis général, ce sont leur nudité qui choque… , et leurs sacrilèges, oh !… jusqu'à en oublier leur courageux combats ! Depuis quand la nudité est-elle immorale ? Oh mon bon monsieur, de tous temps ! Et oui, de tous les temps obscurs, de quelques religions qui ont fait du corps, un objet de désir malsain… le corps, c'est sale, n'est-ce pas… Des tas de gnous et de gnoutes ne se sont toujours pas libérés de cette néfaste inversion des valeurs ! Voilà donc les primates des deux sexes s'offusquer de leurs nichons vengeurs à l'air ! Du côté mâle, sous le "oh mon dieu", rampe tout de même le vicieux regard. Ils sont bien promptes tous, flics et badauds à les enlever vite de la rue, profitant au passage de peloter allègrement les jolis fruits provisoirement interdits…  Du côté femelle, c'est le comportement grenouilles de bénitier laïque ou pas. La nudité, ça leur plait pas, c'est ainsi ! Certaines "féministes" évoquent la pub pour maquiller leur rejet épidermique de la nudité. " On utilise déjà le corps de la femme pour n'importe quel produit", disent-elles. Elles ont totalement raison pour la pub ! Mais les Femens ne vendent rien, elles combattent ! Et avec les armes de la nature ! "Oui mais, ce sont toutes de jeunes et jolies filles !" Mais il ne tient qu'à vous mesdames ! J'attends avec impatience les "moins jolies" donc… et surtout de plus âgées ! Mais, soyons juste, il y en a à présent, de tout format, de tout âge… Pour une femme qui lutte, l'esthétisme n'existe pas. La révolte embellie ! Vous croyez que Louise Michel était un canon ? Et pourtant quelle femme belle et magnifique !

Alors soutenons-les plutôt que de les juger ! C'est quand même formidable, ça ! Nous sommes tous et toutes dans le même camp, bordel ! Vous manquez de sujet d'indignation ? Je vais vous en donner, moi ! Et à celle qui me disent, "moi j'ai pas besoin de mes nichons pour me battre", je leur dis résister comme bon vous semble, si vous lutter, mais laissez aux autres le choix des armes et fichez-leur la paix ! Je me demande d'ailleurs si ces offusquées de la nudité auraient autant de courage que les Femen au Maroc, qui se battent aujourd'hui contre l'homophobie du régime et de sa justice ? 

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits