Dans mon cœur il a plu

Dans mon cœur il pleut,

Quand je découvre qu’il a plu,

Malgré mes efforts et mon amour,

Mon être à de nombreuses personnes a déplut.

Quand malgré tous mes sacrifices,

Et tous mes gros progrès,

Je reste de moi-même insatisfait,

Dans mon cœur il pleut.

Les gouttes de pluie qui s’écoulent en moi,

Font que mon cœur sonne creux,

Alors je me sens au creux de la vague,

Ayant l’impression que ma vie est une blague.

Dans mon esprit,

Je comprends que je suis un miséreux,

Ou du moins un misérable,

Peut-être juste une fable.

Avoir l’impression que pour tous,

Même pour Dieu,

Je suis et resterais un misérable,

Oui cela m’accable.

Du monde j’ai envie de me cacher tel un crabe,

Car dans mon cœur de la dignité il en reste peu,

Je ne trouve pas de parapluie,

Non, personne pour être mon appui.

Donc ça ne va pas mieux,

Je m’efforce pourtant d’être pieu.

Mais c’est comme si on avait planté,

Dans mon cœur un pieu.

Je suis alors au fond de moi,

Dans un état piteux,

A la surface je suis heureux,

Mais à l’intérieur, c’est affreux.

C’est scabreux,

Dans la cave de mon être je suis malheureux.

Mon estime de moi a déserté,

Le soleil, j’essaie de l’éviter.

Comme un fugitif du malheur,

J’essaie de m’échapper,

Ceux que j’aime m’ont maltraité,

Mes bons mobiles ils ont interprétés.

D’être imposteur et manipulateur on m’a traité,

De folie on m’a accusé,

De méchanceté on m’a acculé,

On m’a dit que même la haute dignité ne m’était réservé.

Au vu de tout cela au fond de moi c’est miteux,

Non ça ne va pas mieux,

Car bien que je sois un soldat de la vie valeureux,

Et que j’ai fait et fis tout ce que je peux,

Ça ne va pas mieux car dans mon cœur il pleut...

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits