Comment ne pas perdre son identité dans le couple ?

Un jour, je me suis rendue compte que je ne savais plus qui j'étais...

Ce moment de clairvoyance est arrivé vers 20h en rentrant du boulot. J'admirais le ciel, heureuse de voir les dernières minutes de soleil, le temps de rentrer chez moi. Mais ce soir-là, le fait même d'être heureuse de la simple présence du soleil m'a frappé de plein fouet et m'a rendu triste. Je n'avais plus envie de rentrer chez moi, d'y retrouver mon conjoint qui m'attendait.

Mais j'ai fait mes choix, c'est moi qui ai accepté tout ça en mon âme et conscience ! Alors qu'hypocritement ce jour-là je m'étais dit que ce n'était pas ma faute, je n'avais pas vu les signes avant-coureurs... Peu importe l'excuse.

Sur certains points, le moi de 15 ans aurait été si fière de mon moi de 26 ans. Jamais je n'aurais pu ne serait-ce que rêver tout ce que j'ai accompli. Mais dans d'autres domaines... Je ne reconnaissais plus cette personne dans le miroir.

 A force de concessions dans mon couple, je m'étais enfermée dans une personnalité d'emprunt. Vouloir consacrer du temps à son couple, c'est bien mais délaisser les activités à faire seul pour ne faire que des choses à deux, c'est finalement perdre son identité... On oublie qu'un couple est formé de deux individus aux goûts et aux envies distinctes. L'idée selon laquelle un couple uni n'a que des passe-temps communs est fausse et malsaine.

D'autant plus malsaine que cette idée mène à l'enfermement et à l'isolement. Dire que quelqu'un ne passe pas un bon moment si sa "moitié" n'est pas là ou que toute activité, aussi fantastique soit-elle, paraisse fade et insipide parce que l'autre est absent peut paraître romantique au premier abord mais révèle en réalité une situation de dépendance, voire un enfermement.


Prenons des exemples concrets :

- Les passe-temps. Avoir des activités en dehors du travail - si on peut se le permettre financièrement - est très important. Cela permet de s'aérer l'esprit, de s'accomplir, de développer une estime de soi dans un domaine qui nous plaît, d'autant plus lorsque le métier que l'on exerce ne nous passionne pas. Or, nos passions sont personnelles et ne seront donc pas forcément du goût de notre partenaire de vie. Donc pratiquer un passion à deux, c'est bien... Encore faut-il partager les mêmes passions ! Vous aimez tous les deux vous dépenser, mais lui veut prendre des cours de tango argentin et elle, de Krav Maga... Que l'un des deux fasse le sacrifice de prendre le cours de l'autre peut mener à - perdre son identité, ça on l'a déjà dit... - créer une attente de la part de celui qui s'est sacrifié.

- Les vacances. Il est parfois difficile de faire concorder nos vacances avec ceux de notre partenaire. Mais cela peut être une bonne chose de temps en temps. Ainsi, on ne sacrifie pas nos semaines de congés à aller voir les beaux-parents dans le fin fond de la Meuse. Mais invitez-le à y aller sans vous et à bien dire combien vous êtes désolé de ne pouvoir venir. C'est une petite boutade mais plus sérieusement, il est aussi important de garder du temps pour soi.

- Les amitiés. Ne négligez pas vos amitiés lorsque vous vous mettez en couple. Quand bien même votre partenaire n'aimerait pas certains de vos amis - je dirais même surtout ceux que votre partenaire n'aime pas !

- Les voyages. Je pense qu'un voyage sans son partenaire est très bénéfique. Il peut être très court ! Pas besoin de partir un mois. Aller rendre visite à une amie partie à l'étranger qui vous invite. Organiser un week-end entre copines, voire un week-end tout seul. Votre partenaire aime particulièrement le ski, vous non. Dites-lui d'y aller avec ses copains. Quelques jours au ski et vous, vous profitez de votre temps libre. Vos retrouvailles seront d'autant plus agréables. Car vous vous serez épanouis chacun de votre côté.

- Les Afterworks. Vous avez créé une bonne relation avec vos collègues de travail. Super ! Et ils sont plutôt du genre à proposer d'aller boire un verre à la sortie du boulot. Encore mieux ! Ne négligez pas ces moments de détente entre amis qui amènent un peu de spontanéité et cassent le rythme de votre quotidien.


Pour finir, une très belle phrase d'Oscar Wilde qui résume tout :

"Être un couple, c'est ne faire qu'un. Oui mais lequel ?"

Oscar Wilde


Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits