Commencer à écrire un roman... et aller au bout !

J'ai souvent reçu des messages de lecteurs me confiant qu'ils aimeraient passer à l'écriture, mais qu'ils ne parviennent pas à dépasser le stade du commencement. Ils écrivent un chapitre, deux, voire trois... et puis ils n'arrivent plus à avancer, doutent, fatiguent et pour finir, laissent tomber.

Ce problème est typique des personnes qui pensent que l'écriture fonctionne sur le mode intuitif et spontané.

Écrire un roman exige exactement les mêmes étapes que lorsqu'on se prépare pour une compétition, lorsqu'on monte un dossier pour une importante réunion, ou qu'on élabore des plans pour construire une maison.

Le mythe de l'écrivain qui rédige son roman d'un jet, naturellement et sans travailler en amont, ne concerne que quelques rares génies, et a induit en erreur de nombreux auteurs débutants qui pensaient qu'une simple étincelle se transformerait aussitôt en un feu éternel pour eux aussi.

Écrire s'apprend, et la meilleure façon d'apprendre, c'est en pratiquant.

Et pour pratiquer correctement, il faut allier deux choses : discipline et préparation.

Écrire ne demande pas seulement du talent, et de l'envie. C'est aussi (et je dirais même avant tout) DU TRAVAIL.

Découvrez pourquoi vous vous retrouvez parfois en situation de blocage, et comment y remédier !

Bon voyage amis de l'encrier !

Stéphanie Aten

Scénariste et romancière engagée, parce qu'être auteur, c'est alimenter l'inconscient collectif et participer à l'élaboration de la société.

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits