Coming out... littéraire

<Inscrivez-vous à ma newsletter en écrivant OUI à virginie@virginieg.com.>

Je suis un auteur. Et quand j’écris je ne pense jamais aux lecteurs.

Quand je travaille sur un texte je considère, j’obsède sur les personnages. Leurs points de vue, leur complexité, leur humanité - pour le meilleur et pour le pire - et comment raconter cette tranche de vie qui fait battre le cœur de mon texte.

Je pense à l’arc de l’histoire. Le meilleur écrin pour cette histoire-ci. Les meilleurs mots pour la dire. Je me concentre sur chaque mot. Aucun n’est choisi au hasard.

Je prends garde à la fluidité, à la clarté, aux images et sensations liées à ce que je décris. À la justesse de ce que je perçois, de ce que les personnages me soufflent, me suggèrent ou me disent.

Et puis chaque jour me ramène le même questionnement: que pourrais-je entreprendre, lire, étudier, apprendre pour mieux servir mes histoires?

Lorsque je termine une histoire, que je lui ai donné ce que je pouvais de mieux, je mets un point final et me mets au service de la prochaine. Des personnages qui m’attendent, toujours avec une patience indéfectible.

Si des lecteurs trouvent mes textes, tant mieux; si mes textes leur parlent, cela me touche bien sûr. Mais jamais je n’ai jusqu’ici facilité une rencontre entre mes texte et des lecteurs.

***

À la publication de mon troisième livre - Matérialiste-minimaliste - fin 2018, je me suis attristée. J’ai réalisé que si je ne recherchais pas les lecteurs de mes textes avec le même soin que j’approchais le reste, je vouais ces derniers à une vie bien terne. Parce qu’une histoire, pour vivre bien et longtemps, a besoin de lecteurs...

Puis j'ai remarqué que si je ne pense jamais directement à mes lecteurs, est-ce que - au travers de mon attention et dévotion absolue à mes textes et personnages - je ne pense pas qu’à eux?!

***

En 2019, je n’ai pensé qu’aux lecteurs de mes histoires. Où et comment les trouver, comment faciliter ce lien merveilleux qui se tisse entre livres et lecteurs. Mon année a été jalonnée des étapes que je considérais nécessaires à pouvoir laisser ce lien se faire. Une première pour moi. Un travail ardu et minutieux.

Correctrice, graphiste, juriste, logo, couvertures, mise en page, typographie, polices de textes, 4e de couverture, ISBNs, codes-barres, enveloppe d'envoi matelassées respectueuses de l’environnement, plateforme internet, magasin en ligne et pages de médias sociaux, je n’ai rien laissé au hasard pour pouvoir vous présenter, lecteurs, mes écrits sous leur meilleur jour.

Les voici donc, mes textes - sous forme de livres et billets de blog - disponibles sur mon site www.virginieg.com.

En espérant que la rencontre entre vous et eux pourra se faire, je vous souhaite une belle fin d’année.

Quant à moi, je m’en retourne, enfin, à Seikh, à Sakar, à Exie qui m’ont rendu visite la première fois juste avant mon anniversaire en 2016. Ces trois se retrouvent dans un roman, Le Revolver d’Or (mon premier roman) que j’espère pouvoir vous présenter en 2020.

Bien à vous,

Virginie

Ps Retrouvez-moi sur Instagram, Facebook ou inscrivez-vous sur mon site (tout en bas de la page) pour recevoir des nouvelles :)

***

Crédits d'image: Aung Soe Min sur Unsplash

Virginie G

Aspirante auteure, fervente croyante en notre capacité à tout, tant que le coeur et le travail y sont. Retrouvez mes billets et publications sur www.virginieg.com et sur Amazon (Virginie G.)

Rejoignez Skōp, c'est gratuit!

Le magazine collaboratif qui vous paye pour écrire, voter & partager.

  • Aucune publicité pour les donateurs
  • Auteurs rémunérés par les dons des lecteurs
  • Contenu exclusif et personnalisé
  • Publication facile de tous vos écrits